Vous voici dans un monde où les anges contrôlent l'équilibre du monde, complotent, au dépend de toutes les races tant que l'équilibre est conservé. Que serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les petites annonces :

"Je suis un ange... bien évidemment ? ( www. ) " → cette mission attend un membre de
l'ISMADD pour se lancer =3
Nous sommes en janvier 2015


De ce fait, n'oubliez pas de mentionner dans vos Rps
• 1er janvier, Easan chez les anges : c'est le baptême des nouveaux-nés et demi-humains
par le vol dans la cascade.
• 2 janvier, Sikara chez les démons : qui gagnera un humain.... ?
• 14 janvier, Miha Pmai chez les démons, dévoilez votre amour à l'être aimé avec un cadeau !

plus d'informations ?

Partagez | 
 

 Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Lun 24 Juil - 22:38


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


Et qu'ça titube à droite. Et qu'ça titube à gauche. J'commençais tout doucement à regretter le fait d'avoir traîné Staz jusqu'à cette fichue soirée à thème. Voyez-vous, la sale bête avait pris la sage décision de noyer sa mauvaise humeur dans l'alcool. Quoiqu'un peu vaste : dans la vodka. Meilleure alliée ou meilleure ennemie, les opinions divergent.

Cette petite soirée, qui selon le garçon lui promettait de l'accabler d'ennui, avait tout de même réservé son lot de surprises. Je souligne l'agréable compagnie de ses collègues de comptoir ainsi que leur infinie patience pour l'avoir supporté sans frémir des sourcils, mais le meilleur reste tout de même la soudaine apparition de notre ouistiti bien aimé. Si cette vieille branche de destin n'y était pour rien, le hasard faisait sacrément bien les choses.

La petite animation s'était ensuite poursuivie dans la joie et la bonne humeur - ou pas - ce qui nous amène à la situation actuelle. Un petit Staz, déguisé en petit démon version Eco+, bivouaquant de bar en bar sous l'oeil moqueur des mauvaises langues. Et il y avait de quoi. La forte tête avait bien plus qu'un coup dans l'nez, mais au moins elle semblait de bonne humeur ! Je dis "semblait", car si je peux me permettre de vous donner un conseil, restez sur vos gardes les enfants. Avec cet énergumène on marche constamment sur un fil tendu au milieu du vide.

Souhaitant s'en griller une, Staz prit congé de l'énième comptoir où il avait élu domicile et sortit goûter l'air frais de la nuit. Un air frais qui ne tarda pas à s'imprégner de nicotine. M'enfin, comme dirait Staz, on a deux poumons. Les rues de Las Vegas étaient bien animées ce soir et la tête blonde, perchée dans son petit monde, avant complètement oublié l'accoutrement, ma foi fort sympathique, dans lequel il se pavanait. A la différence de certains fêtards déjà solidement alcoolisés qui ne purent s'empêcher de le lui rappeler.

"Regarde-le lui d'où est-ce qu'il sort ???.." pouffa l'un des joyeux lurons d'une bande de fumeurs à deux pas du blondinet.

« eeehhhhh » gronda Staz soudainement devenu le centre de l'attention « J'peux savoir c'qui t'fait rire trouduc' ?! »

L'intéressé se contenta de montrer du doigt ce qui trônait fièrement au milieu de ses mèches blondes. Staz sembla subitement avoir un éclair de lucidité. Lentement, il porta sa main à sa tête et y trouva... Des cornes. Merde. Incrédule, il les arracha de sa majestueuse chevelure et les fixa un instant. Les putes. Il les avait complètement oubliées.  

« ET MERDE ! » tonna t-il en les jetant rageusement contre le sol. Ce qui eut pour effet d'effrayer les quelques âmes innocentes qui ne faisaient que passer. Doucement, des chuchotements s'élevèrent dans les airs. Quant à la petite bande de fumeurs, celle-ci était bien heureuse de lui avoir tapé l'affiche et s'apprêtait à re-rentrer dans le bar.

« OY TROUDUC' revient ici !! » somma bien cordialement le petit ébouriffé en se dirigeant vers l'entrée du bar. Comme si le videur allait te laisser entrer après ça, déjà qu'il avait été aimable de sa part de faire l'impasse sur ton "costume". « C'est ça casse toi ! » rugit-il une dernière fois avant de tourner les talons, histoire de leur dire au revoir.

*Bande de cons...* pesta t-il intérieurement.

Deux, trois mètres plus loin et prit de colère, il ne put s'empêcher de donner un violent coup d'pied dans la première poubelle qui croisa son chemin. La malheureuse voltigea contre son gré.

Staz, les gens te regardent.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Lun 7 Aoû - 14:09

Let's Be Weird Together ~ Feat. Staz


Myra n'était pas saoule, elle n'était juste pas sobre. Les lignes droites restaient relativement droites, le monde ne tournait pas autour d'elle et elle n'avait pas une envie irrépressible de ressortir son dîner sur les passants. Elle avait peut-être un peu abusé sur la Vodka au bar, mais franchement elle n'avait pas été la seule. Et puis mis à part lui donner chaud et la mettre d'un peu meilleure humeur, l'alcool n'avait pas fait grand chose.

En arrivant, la jeune femme avait prévue de ne pas s'attarder. Mais après un certain nombre de verre et la chaleur croissante dans son corps, dû aux dits verres, elle se retrouvait, plusieurs heures après son départ du bar, à errer dans les rues autour de chez elle, profitant de l'air frais que la soirée lui offrait. Il était déjà rarissime de voir la jeune femme en robe, mais là elle avait carrêment retiré la veste qu'elle avait habituellement par dessus. Une bretelle tombait encore et encore sur son épaule gauche et le vent faisait légèrement virevolter le bas du tissu au dessus de ses genoux. Elle avait mal aux pieds, les escarpins n'étaient définitivement pas aussi confortables que les boots. Mais le vent qui entrait en contact avec sa peau dénudée lui faisait trop de bien pour qu'elle s'arrête sur l'inconfort de ses chaussures. Au bout de sa main droite pendait son sac à main et, accroché à celui-ci, la dite veste qu'elle portait plus tôt. Le tout traînait presque par terre alors qu'elle marchait, les yeux-mi clos, sans vraiment réfléchir à sa trajectoire. Elle n'était pas loin de son appartement, donc elle n'était pas perdu. CQFD.
La jeune femme vagabondait tranquillement dans un quartier rempli de petits bars minables quand soudain :

- OY TROUDUC' revient ici !! C'est ça casse toi !

Une voix familière. Les sourcils froncés, Myra tourna au coin de la rue, se rapprochant de la provenance du son. Et bingo. Elle retrouva Blondie dans son champs de vision, juste au moment ou celui-ci donnait un coups de pieds à une poubelle, renversant tout son contenu sur le trottoir. La jeune femme, un sourire amusé plaqué au coin des lèvres, posa son épaule contre un mur, les bras croisés, les yeux fixés sur le dos du blondinet qui croisait régulièrement son chemin.

- On peut savoir ce qu'elle t'a fait c'te poubelle ? demanda-t-elle d'un ton toujours amusé.

C'était assez rare de voir Myra dans cette humeur joueuse et enjouée. L'alcool était sans doute la seule chose qui la rendait encore comme ça. Certes, elle aimait rire, ou plutôt ce moquer des gens, mais la plupart du temps on ne la voyait pas sourire, pas d'un sourire franchement amusé et exempt de sarcasme ou de méchanceté. Mais Myra n'était pas saoule, elle n'était juste pas sobre. Un peu trop pas sobre.

Codage par Libella sur Graphiorum

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Lun 7 Aoû - 22:58


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


Le moins que l'on puisse dire c'est que Staz avait un don pour se faire remarquer. N'empêche, des fois, j'me dis que ça ne doit pas être facile tous les jours d'être lui. Vous imaginez ? Ne jamais se sentir serein ? Avoir constamment les nerfs en pelote ? Grincer des dents toutes les nuits ? Buh. J'ai presque de la peine pour lui. M'enfin. Le polak avait passé ses nerfs sur la première chose qui lui était tombée sous la main. Ou plutôt sous le pied. Une malheureuse poubelle qui n'avait rien demandé à personne, renversant tout son contenu sur le trottoir.  Nan, là franchement t'abuses quand même. J'préfère encore quand tu tapes sur de l'humain.

* C'est bon tranquille...*

Nan c'est pas bon ! Le garçon s'apprêtait à reprendre son p'tit bout de chemin en ignorant mes réprimandes quand une voix féminine, qu'il ne connaissait que trop bien maintenant, s'éleva dans son dos.

- On peut savoir ce qu'elle t'a fait c'te poubelle ?

« Elle était sur mon chemin ! » s'exclama t-il en faisant volte face, un drôle de sourire plaqué sur les lèvres.

* eh ? *

La tête blonde eut quelques secondes d'arrêt sur image lorsque ses yeux se posèrent sur la jeune femme, la fixant d'un air hébété. Certes, il l'avait déjà croisée au bar un peu plus tôt dans la soirée, mais il n'avait manifestement pas pris le temps de la zyeuter de haut en bas. En même temps, c'n'est pas très poli. Bah alors, Staz, t'as perdu ta langue ? Cette image que lui renvoyait le petit ouistiti était bien différente de l'impression que Staz en avait eu la première fois qu'il l'avait rencontré. Ce qui semblait... Le perturber.

« Tch. » siffla t-il en détournant le regard, prenant le temps de rouler les manches de sa chemise sur elles-mêmes pour les remonter jusqu'aux coudes.

« T'as choppé tes rideaux pour te les foutre sur l'dos c'est ça ? T'étais censée être déguisée en quoi ? » grommela t-il passablement... énervé ? Wow. Staz faudra que tu m'expliques. D'ailleurs, en parlant de déguisement, qu'en est-il de ta cape, de tes ongles vernis et de ta queue fourchue de "démon" ? Mouai, bizarrement j'entends plus personne là.

« Tch. » Arrête de faire ça ! « Tu t'es perdue ... ? » marmonna t-il une nouvelle fois en sortant un paquet d'clopes de sa poche pour s'en griller une autre. C'est ça, ça te remettra les idées en place.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Lun 7 Aoû - 23:43

Let's Be Weird Together ~ Feat. Staz


Le vent soufflait, le mur était froid, et s'était juste agréable. Même la présence du blondinet semblait lui faire plaisir, réaction étrange quand on se référait à leur dernière incartade en face à face. Une sorte de sourire, très léger, ne quittait pas ses lèvres alors qu'elle regardait son compagnon se retourner dans sa direction. Elle dût se morde la lèvre pour ne pas rire à son accoutrement. Elle l'avait vu au bar, certes, mais elle n'y avait alors pas porté grand intérêt et Blondie faisait moins tâche là bas, où tout le monde était déguisé comme lui. Mais maintenant, alcoolisée et seule face à lui, il était dur pour Myra de ne pas voir le comique de situation. La voilà donc, la lèvre inférieur coincée entre ses dents, ses coins de sa bouche relevés en un semi-sourire. Sa bretelle tombait toujours nonchalamment sur son épaule, ses jambes, l'une croisée devant l'autre, était à allongées par ses chaussures, et à moitié dénudé à cause de la longueur de la robe, et du vent qui n'en découvrait que plus.

- Elle était sur mon chemin !

- Hum, hum, fit-elle entre ses dents avec un hochement de tête, un gloussement échappant à sa gorge alors qu'elle zieutait encore son accoutrement.

Puis il posa ses yeux sur elle. Qu'est-ce qu'il regardait comme ça ? Et elle, ça lui...plaisait ? EURK, depuis quand était-elle devenue une de ces mijaurée qui aimait se pavaner sous les regards luxurieux des hommes ? Et est-ce qu'elle allait rougir là ? STOP. Si elle devait rougir à un moment dans cette soirée, ça serait après s'être flanquée une bonne gifle pour s'être laissée réagir de la sorte. Mais elle n'eut pas à se réprimander bien longtemps, car Blondie reprit ses esprits, et cracha son poison à nouveau. Le bon vieux temps.

- T'as choppé tes rideaux pour te les foutre sur l'dos c'est ça ? T'étais censée être déguisée en quoi ?

- En femme, cracha-t-elle en s'écartant du mur, remontant rageusement sa bretelle sur son épaule. Au cas où ça t'étonne, j'en suis une. Elle passa un doigt derrière son oreille, y coinçant une mèche, encore. Et toi alors, t'es quoi ? La progéniture ratée de Dracula et d'un super Saiyan

Elle voulais faire demi-tour, elle n'était pas prête à ce que la joie apportée par l'alcool se dissipe. Elle fit quelques pas dos à lui, avant de se rendre compte qu'elle avait oublié son sac et sa veste contre le mur. Avant de faire de nouveau demi-tour, elle remarqua une paire de cornes au sol. Et un nouveau gloussement remonta dans sa gorge, aussi facilement que si rien ne s'était produit. Elle se pencha pour les ramasser et refit les quelques pas en direction du blond.

- Tu t'es perdue ... ?

Son sourire était revenu. C'était beaucoup trop simple à son goût à cause de l'alcool. Mais ça lui faisait.. Quoi ? Du bien ? Peut-être, oui. Elle était enfermée, autant chez elle, physiquement, que dans son propre corps, mentalement, la plupart du temps. Tellement effrayée de souffrir ou d'être trahie qu'elle ne faisait confiance à personne et donc ne communiquait avec personne. Sans doute, ce soir, la solitude pesait trop lourd pour être prudente.

- J'habites pas loin, dit-elle doucement, faisant des pas lents vers lui, ses mains tenant les cornes derrière son dos.

Bientôt elle arriva a sa hauteur, un peu trop à sa hauteur peut-être. Sa main glissa de derrière son dos et d'un mouvement toujours aussi lent, elle monta les dites cornes jusqu'à l'explosion blonde de cheveux et les replaça là avec un sourire en coin.

- Es-TU perdu, Satanas ? souffla-t-elle alors que ses mains retombaient à ses côtés.

Codage par Libella sur Graphiorum


~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Mar 8 Aoû - 18:41


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


Eh bien eh bien... Staz zyeutait la demoiselle du coin de l’œil tandis qu'il tripatouillait les manches de sa chemise. Il n'en mettait que très rarement, voir jamais et ce fichu bout d'tissu commençait déjà à lui taper sur le système. A ses yeux rien ne valait le T-shirt trop usé qui traînait dans son armoire depuis des lustres. Staz faisait partie de ces hommes qui portaient une affection sans précédent pour leurs vieux T-shirt troués, c'était à y rien comprendre. Dommage, car cette chemise lui allait fichtrement bien. Il arborait un côté... Sauvage classieux, m'voyez ? Si on fait l'impasse sur son attirail de... Quoi déjà ? Oh oui, d'un démon issu d'un croisement entre Dracula et un super Saiyan. Eh bien, toujours aussi inspirée cette petite.

La voilà d'ailleurs qui fait demi-tour. Oh... Ne me dis pas qu'on l'a vexée. Enfin, que TU l'as vexée. Moi j'y suis pour rien. En même temps, s'étonner à haute voix qu'une certaine femme puisse porter une robe ne fait que très rarement plaisir à la donzelle en question. M'enfin, le polak ne sembla pas s'en formaliser et se contenta d'arquer un sourcil en guise de toute réaction.

*Qu'elle se barre si elle veut, qu'est-ce j'y peux ?*

Justement, t'y es pour beaucoup.

*Tema elle revient déjà.*

Ha ? Bon. C'est qu'elle n'est pas si fâche-fâche que ça finalement.

- J'habites pas loin.

« eeeeehhh.... » Laisse-moi deviner, ça te fait une belle jambe c'est ça ? Ouais, carrément tu t'en fous.

A-vrai-dire, le but de la question du blond n'était pas vraiment de savoir si la donzelle avait perdu son chemin ou non. Elle était plutôt à interpréter dans le sens "qu'est-ce que t'as foutu pour te retrouver sur mon chemin?". En gros. M'enfin, c'n'est pas toujours très clair. Même moi alors que je suis censé être dans sa tête j'ai parfois du mal à le suivre. Comme à son habitude, Staz ne prêtait pas vraiment attention à l'humanoïde féminin qui lui tenait compagnie, la clope au bec, trop impliqué dans la recherche de son briquet. Putain, ses poches étaient encore plus vastes que le sac de Mary Poppins.

« nie pierdol... (va chier) » Ha, voilà qu'il se met à râler en polonais.

Tandis que le p'tit énervé perdait patience dans son coin, le p'tit ouistiti en avait profité pour réduire la distance qui les séparait. Et pas qu'un peu. Quand Staz tourna la tête, se rendant enfin compte de sa présence, il fut plus que surpris de la trouver aussi près.

« Tu veux quoi małpką (petit singe) ? » lança t-il sur le ton de la défensive en la dévisageant sans retenue. Excuse-le ouistiti, mais t'es dans son espace vital.

Tien, il avait enfin mis la main sur son fugitif de briquet ! Il eut à peine quitter la sangsue des yeux, portant son briquet à l'extrémité de sa clope, qu'il sentit qu'on lui replaçait quelque chose sur la tête. Recrachant la fumée de sa première bouffée, il porta sa main à sa royale chevelure et y trouva... Ses cornes. Putain. Encore elles.

« Mówisz poważnie (t'es sérieuse) ?!! » s'insurgea t-il « J'les aies pas jarté pour rien ! » s'exclama t-il en les jetant une nouvelle fois par terre. Roooh... T'es pas drôle Staz. Puis, si je puis me permettre une petite remarque... Si je ne m'abuse la demoiselle ne parle pas polonais et moi non plus, alors si tu pouvais éviter de baragouiner dans ta langue maternelle ça nous arrangerait.  

- Es-TU perdu, Satanas ?

« Quoi ?... Nan. On est perdu que si on cherche un ch'min non ? » Ouais, non. C'est un peu réducteur. M'enfin. « Puis... Bouge, qu'est-ce que tu viens faire dans mes pattes ? » dit-il en lui faisant un signe de main pour lui dire de déguerpir, les joues rosies par l'alcool qui lui montait à la tête. Faire deux pas en arrière quoi. Distance de sécurité. Sinon elle peut rester.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Mar 8 Aoû - 21:23


 


"If you're not weird, don't expect me to understand you."


Let's be Weird Together


Myra & Staz



Sincèrement, à l'instant, Myra n'aurait sût dire si elle était trop proche, trop entreprenante, trop gentille, trop bizarre. Elle ne savait même pas ce qu'elle était tout court. L'alcool avait cet étrange effet sur elle qui rendait ses barrières presque aussi inexistantes que le nez de Voldemort. "Inexistante" n'était peut-être pas le terme adéquat. Floues, plutôt. En temps normal, le simple fait de se tenir à quelques centimètre d'un autre être humain pour une quelconque raison, aussi absurde soit-elle, lui semblait inconcevable. Mais là, tout lui paraissait normal. Et même la contemplation dans laquelle elle s'était lancée inconsciemment, les yeux fixés sur lui, le nez légèrement froncé par la concentration, ne parvint pas à lui faire comprendre à quel point elle agissait de manière gênante.


«Tu veux quoi małpką ?»


Myra cligna des yeux, s'arrachant à son étude visuelle de son camarade, comprenant qu'il s'adressait à elle. "małpką" ? Aucune idée de la signification. Mais c'était joli. Elle esquissa un petit sourire, à vomir aurait-elle pensé dans son état habituel, à cette pensée. Et de toute façon, il lui avait déjà donné tellement de noms, qu'un de plus ne lui faisait ni chaud ni froid.
Elle n'eut pas le temps de réfléchir à une réponse sensée qu'il s’énervait déjà, jetant les petites cornes qu'elle avait déposée sur le haut de son crâne. Puis, il lui adressa de nouveau la parole avec sa gentillesse innée.


«Puis... Bouge, qu'est-ce que tu viens faire dans mes pattes ?»


Connard.
Sans répondre, Myra se pencha et ramassa, pour la deuxième fois de la soirée, les cornes gisant au sol. Cette fois, en se relevant, elle les posa sur sa propre tête. Puis, aussi nonchalamment que possible, malgré le fait que son alcoolémie l'est apparemment rendue susceptible, elle haussa les épaules.


«J'voulais sauver une poubelle sans défense, fit-elle avec un mouvement de tête vers la poubelle éventrée. Peu importe. J'vais boire un coup.»


Sur ces mots, peut-être un peu plus froids qu'elle aurait voulu les faire paraître, elle passa à côté de lui en lui jetant un regard en coin, bien déterminée à se diriger vers le bar le plus proche.
Mais que voulait-elle ? Qu'il se casse, ou qu'il l'a suive ?



par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Mar 8 Aoû - 22:29


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


Une fois de plus le monde fut frappé en plein coeur par le trop plein de gentillesse de notre ami Staz. Regardez-moi ce grand débile, pas même fichu de se montrer courtois envers une demoiselle. Pour la deuxième fois consécutive de la soirée, l'ébouriffé avait taquiné les nerfs de notre petite Myra sans s'en rendre compte. Bien. Après avoir remis en question son satut de femme, le voilà qui lui intime le plus délicatement du monde de déguerpir. C'est quoi la suite ? Ha oui, suis-je bête. A quand ses funérailles.

« J'voulais sauver une poubelle sans défense... Peu importe. J'vais boire un coup.»

Et la voilà qui tourne les talons. Alors, t'es content ? Un soupir excédé franchit les lèvres du garçon tandis que ses mirettes orangées suivaient la course du p'tit ouistiti plus tellement effarouché. « Tss.»

* C'est quoi son problème ? *


Beaucoup de personnes se posent la même question à ton sujet. M'enfin. De mémoire il lui semblait que la jeune femme avait plus de répondant. Ou du moins, qu'elle montrait une application toute particulière à lui fermer sa gueule. Mais là, non. Elle se barre. C'est tout. Choqué, déçu. Quoique... Faudrait quand même savoir c'que tu veux mon garçon. C'est toi qui voulais qu'elle dégage et maintenant tu râles parce qu'elle s'en va ? En fait, t'avais juste envie qu'elle reste, pour avoir le plaisir de pouvoir lui dire de s'en aller paître dans les champs de toutes les manières que te le permettraient le 'ricain et l'polonais.

Vous ne pouviez pas juste vous séparer comme ça, sans vous chamailler un p'tit peu, c'était beaucoup trop simple. Puis, toi aussi t'avais l'gosier sec. T'allais juste prendre un énième verre dans le bar le plus proche. Bar dans lequel venait d'entrer Myra - oui, tes yeux avaient suivi toute sa course, même si tes jambes n'avaient pas sourcillé par soucis de fierté. Coinçant ta clope entre tes lèvres, tu replaças ta cape sur tes épaules et la fis voler tout autour de toi dans un geste théâtrale alors que tu te dirigeas toi aussi vers le bar en question. Ouais, t'en tiens déjà une bonne couche y'a pas à dire. Faites place, Satanas passe ~~

Arrivé devant l'entrée, le démon d'un soir prit tout de même le temps de terminer sa clope, la fumant jusqu'au filtre. Une fois à l'intérieur, il mit un certain temps à repérer la fugitive à cornes. Ouais, il n'avait décidément plus l'esprit très clair. Une fois sa cible dans son collimateur et verrouillée il se dirigea vers elle sans plus attendre. Il la rejoignit ainsi au comptoir, arrivant dans son dos.

« Un White Russian. » annonça t-il au barman... « Alors małpką, tu comptais picoler sans moi ? » s'exclama t-il, un pseudo sourire accusateur plaqué sur le visage. « C'est pas très gentil, tu me brises le coeur. » Alors là, c'est l'hôpital qui se fout de la charité. Tu aurais peut-être été un peu plus crédible avec une expression moins glauque. Et encore.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Mar 8 Aoû - 23:48


 


"If you can't be happy, at least you can be drunk."


Let's be Weird Together


Myra & Staz




Dès qu'elle eut foutu un pied dans le taudis qui s'auto-nommait "bar", elle regretta la douce brise de l'extérieur. Si elle avait été seule chez elle, comme elle aurait normalement dût l'être, ce serait le moment de la soirée où elle jetait ses vêtements dans un coin avant de faire la bonne vieille étoile sur ses draps frais. Sa crédibilité prendrait un sacré coup si quiconque l'a voyait comme ça. Au lieu de quoi, la jeunette en robe fonça droit sur le bar, se hissa sur un tabouret et, après quelques minutes, se retrouva avec un bon vieux Flaming Voodoo entre les mains. Si elle voulait boire jusqu'à en oublier son nom, c'était la boisson parfaite. Dégueulasse et sans doute mortelle pour les intestins, mais parfaite.


Myra ne comprenait pas sa réaction face à Staz. Après coup, durant sa marche jusqu'au bar, elle s'était bien rendue compte que son comportement ne collait pas du tout avec sa personne. Elle avait des centaines de répliques acerbes prêtes à être crachées sur son toupet blond. Mais aucune n'était sortie. Au lieu de quoi elle s'était renfrognée. Pire. Elle avait été attristée qu'il l'a renvois. Elle jeta un oeil au fond de son verre. L'alcool rend vraiment con.


«Stupide Johnny Bravo polonais, cracha-t-elle pour elle-même à voix basse»


Elle but une rasade de son verre et, peu importe combien de fois elle en buvait, ça brûlait toujours autant, putain. Et ça donnait chaud, merde. Mais avec un peu de chance, après quelques verres, elle ne souviendrait plus d'avoir été une totale aliénée un peu plus tôt et elle n'aurait pas à vomir au souvenir de son propre comportement. Nettoyer du dégueuli sur son parquet de bon matin ? Non merci.
Une voix, maintenant trop familière, s'éleva dans son dos avant qu'elle ait le temps de finir son verre en grimaçant.


«Alors małpką, tu comptais picoler sans moi ? C'est pas très gentil, tu me brises le coeur.»


Connard. Elle ne se retourna pas. Mais cette fois la réplique acerbe ne resta pas coincé dans sa bouche.


«Tu t'en remettras, fit-elle d'abord, las, en faisant tourner l'alcool dans son verre. Y'a un bar à pute pas loin, j'suis sûre que là bas elles se feront une joie de recoller les morceaux de ton petit coeur. Ou au moins t'aider à retrouver ta virilité.»


Alors qu'il s'asseyait près d'elle quand elle lança ces mots, elle lui fit un clin d'oeil pour marquer la fin de sa phrase, tout en esquissant un mouvement de main vers ses ongles peints en noir. Puis elle reporta son attention sur le fond de son verre. Ses jambes dénudées étaient croisées sur le côté du tabouret, un de ses escarpin tenant en équilibre sur le bout de son pied. La maudite bretelle tombait toujours mais elle avait fini par déclaré forfait sur cette guerre là. Ceci-dit, elle n'avait pas l'habitude d'être reluqué aussi souvent dans un bar sans avoir frappé quelqu'un à mort auparavant. Fallait dire qu'elle se baladait rarement avec l'allure d'une vraie femme. Vivement le moment où elle retirerait le bout de tissu pour se pelotonner dans le T-shirt usé qui l'attendait en boule au pied de son lit.


«Alors Blondie, dit-elle après un moment, tournant la tête vers l’intéressé. T'as pas de toit surlequel insulter des inconnues c'te nuit ?»



par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Mer 9 Aoû - 9:09


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


En temps normal, la bestiole aurait simplement passé son chemin. C'n'était pas vraiment son genre de courir après quelqu'un. Non, la plupart du temps, c'est plutôt lui que l'on poursuit. En ne lui voulant pas forcément que du bien. Mais là c'était spécial. Pourquoi ? Parce que. Ok, sérieusement, plus de vodka que de sang devait couler dans ses veines à l'heure actuelle et il s'agissait du petit ouistiti. Rendu guilleret par l'alcool - même si cela ne se voit pas vraiment avec sa sale tronche - le garçon éprouvait un besoin irrépressible de lui casser les couilles - cette gonzesse en avait plus que certains gars. Puis, faut dire que la dernière réplique de sa comparse l'avait clairement laissé sur sa faim. Il s'était donc joint à elle au comptoir afin de s'enquiquiner dans la joie et la bonne humeur, lançant une "boutade" qui, sobre, n'aurait jamais franchi le seuil de ses lèvres.

Alors qu'il s'installait paisiblement, dans l'attente de sa commande, małpką ne se fit pas prier pour lui rabattre son caquet. Et en beauté cette fois ! Dieu merci, on a eu peur.

« Y'a un bar à pute pas loin, j'suis sûre que là bas elles se feront une joie de recoller les morceaux de ton petit coeur. Ou au moins t'aider à retrouver ta virilité. »

Suivant la main de la mistinguette du regard, l'attention du polonais se porta sur ses ongles vernis. Raaah, même avec toute la mauvaise volonté du monde il en avait beaucoup trop fait. Fronçant les sourcils, il claqua sa langue contre son palais. Encore un de ses tics qui a le don de m'agacer. Le sauvage aux cheveux hirsutes ne saurait faire attendre sa vis-à-vis et lui répondit dans la foulée, se positionnant face au comptoir pour y appuyer ses coudes.


« Tu dis ça parce que t'es jalouse de mon costume. J'ai une cape super chouette ! » déclara t-il le plus sérieusement du monde en faisant glisser la moitié de sa cape sur son bras droit pour la replier devant son visage à la... Dracula ? Très bien, tout le monde, votre attention ! Je crois que son taux d'alcoolémie tente de nous dire quelque chose... Le barman choisit cette magnifique interprétation du vampire/démon selon Staz pour lui déposer sa commande sous l'nez. L'blondinet en prit instantanément une bonne gorgée, laissant retomber sa cape sur le côté. « N'empêche tu m'as fait peur, l'espace d'un instant j'ai cru que ta répartie s'en était allée en même temps que ta paire de boots! C'est ta trop grande implication dans ton interprétation de la jeune femme qui t'ôte les mots d'la bouche ? » ponctua t-il d'un petit sourire narquois. Et il est content.

Voilà le genre d'échange qui avait le mérite de lui rendre sa bonne humeur ! Outre la vodka. L'enculé de blond se tourna ensuite vers l'arrière de la salle, histoire de zyeuter ce qui se tramait dans son dos. Le duo de choc suscitait l'attention. Autant l'małpką qui attirait le regard des hommes et autant Staz qui soulevait... Une vague d'incompréhension. Pas d'chance les gars, y'a un putain d'polak qui lui colle aux basques ce soir.

« Alors Blondie... T'as pas de toit sur lequel insulter des inconnues c'te nuit ? »

Bizarrement, l'image de Staz perché du haut d'un toit, insultant les passants, gueulant comme un taré, tout en leur jetant des cailloux me paraissait presque naturelle. C'était évidemment un clin d'oeil à leur dernière petite virée en... Bons amis. Les prunelles du garçon se reportèrent sur sa compagne, scrutant son visage. Un rictus amusé prit doucement naissance aux coins de ses lèvres.

« Héhé, non. J'ai personne à secourir cette nuit. » lança t-il sur un ton moqueur. C'était bien évidemment la jeune femme qui était visée. Staz avait bien senti que cette-dernière éprouvait une certaine réticence à l'idée de se faire secourir par un homme. D'autant plus si l'homme en question était blond et polonais.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Mer 9 Aoû - 16:17


 


"If you can't be happy, at least you can be drunk."


Let's be Weird Together


Myra & Staz




Myra s'était persuadée, en mettant les pieds dans ce bar, qu'elle passerait une bien meilleure soirée sans le polonais qui l'accompagnait et que le revoir ne ferrait que la mettre en pelote un peu plus. Mais cet idiot l'amusait. C'était con et totalement imprévisible, mais cet échange de civilité qu'ils avaient instaurés dès leur première rencontre s'avérait en réalité être plus plaisant et divertissant qu'autre chose. Surtout quand l'alcool rentrait dans l'équation. Dieu seul savait où allait les mener cette soirée, maintenant qu'ils avaient tout les deux le culs collés devant un barman.


«Tu dis ça parce que t'es jalouse de mon costume. J'ai une cape super chouette !»


Blondie fit sa petite comédie en mode Dracula ft. Batman et la jeune femme ne put réprimer un petit rire qui racla le fond de sa gorge. C'était ridicule, surtout pour lui.


«N'empêche tu m'as fait peur, l'espace d'un instant j'ai cru que ta répartie s'en était allée en même temps que ta paire de boots! C'est ta trop grande implication dans ton interprétation de la jeune femme qui t'ôte les mots d'la bouche ?»


Cette fois, elle prit la remarque sur sa féminité inexistante à la rigolade plutôt que de repartir bouder dans son coin comme une écolière éconduite. Elle posa un coude sur le bar et cala son menton dans sa main, la tête penchée sur le côté afin de regarder son interlocuteur déguisé.


«C'est sans doute ton charme vampirique qui m'a déstabilisée, annonça-t-elle en battant exagérément des cils avant d'échapper un petit ricanement. Ou peut-être que je n'avais pas envie de jouer avec toi, qui sait ?»


Menteuse. Son petit sourire en coin trahissait qu'elle appréciait cet échange, ce "jeu". Mais qu'est-ce qu'elle aurait dû dire d'autre ? "Parfois j'aimerai qu'on me vois comme une femme" ? "J'ai besoin que quelqu'un me porte de l'attention" ? EURK. Elle même n'était pas prête à s'admettre ce genre de mièvrerie, peu importe le pourcentage de vérité quelles recelaient. Alors elle n'allait sans doute pas balancer ça dans une conversation.


«Héhé, non. J'ai personne à secourir cette nuit.»


Myra grimaça légèrement à cette dernière réflexion. Elle avait toujours du mal à encaisser son "sauvetage". Elle aurait préféré se débrouiller toute seule que de passer pour faible au yeux de quelqu'un d'autre. Mais bon, si un jour le polonais coiffé au C4 faisait une réflexion sur sa faiblesse, elle se ferrait un plaisir de lui montrer à quel point il se trompait. Alors elle se contenta de hausser les épaules.


«T'y habitues pas, fit-elle avec un petit sourire en coin. Y'a moyen que la prochaine fois ce soit moi qui sauve ton cul.»



par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Sam 12 Aoû - 11:14


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


Depuis quelques minutes déjà, à force de lancer des petits regards furtifs à notre ami polonais, je me pose une petite question... Serait-il possible... Que Staz ait l'alcool joyeux ? Oh. Faut dire que la bestiole a l'air bien plus "sympathique" qu'à l'accoutumée. Pas encore au point de se montrer gentil et courtois envers autrui - même ses rêves se transformeraient en cauchemars si cela se produisait, maaais disons que son comportement avait un j'n'sais quoi d'un peu plus... Normal. Voilà, quand Staz picole il se transforme en une personne civilisée à peu près dans les normes. Le coté bruyant, lugubre et bagarreur en plus.

Quoiqu'il en soit son petit sketch sembla bien amuser la... sa... Ouais, en voilà une autre question. Sa quoi ? Hein ? Vous êtes quoi vous deux ? Certainement pas potes.

« C'est sans doute ton charme vampirique qui m'a déstabilisée » déclara l'ouistiti en lui faisant des yeux de biches. M'voyez qu'ils sont louches tous les deux.

« Ha ça c'est la cape ça. » répondit Staz du tac au tac avec une de ses expressions des plus convaincues. Bordel. J'ai dû batailler comme un malade pour que cet énergumène accepte de la porter, j'y aie perdu beaucoup de dignitité et maintenant le voilà qui semblait tout fier d'en avoir une. Ne me remercie surtout pas !

* Ok. * Connard.

« Ou peut-être que je n'avais pas envie de jouer avec toi, qui sait ? »

Il y a deux minutes à peine, j'avais vaguement mentionné son côté bruyant. Staz ne se fit pas prier très longtemps pour en faire la démonstration. A cette remarque, le blondinet fortement alcoolisé se mit à rire sans la moindre retenue. Tout en discrétion, comme toujours. Même son rire avait un je n'sais quoi de machiavélique. Quelques regards interrogatifs convergèrent dans sa direction.

« C'est ça ouais... » souffla t-il en reprenant doucement son calme. A comprendre : souffla t-il en reprenant une bonne gorgée de son white russian, le reposant sur le comptoir dans un tintement qui se fit presque aussi bruyant que ses éclats de voix. « C'est pour ça qu't'es partie bouder comme une gamine ! » dit-il en reportant toute son attention sur son verre qui se vidait à une allure vertigineuse. Voilà encore une des multiples facultés de notre petit blond préféré. Se concentrer sur un point, aussi futile soit-il et en oublier tout le reste. Personnellement ce petit cinéma m'a toujours donné envie de lui filer des claques.


« T'y habitues pas. Y'a moyen que la prochaine fois ce soit moi qui sauve ton cul. »

« Mmmmh... » fit-il en s'amusant à faire tournoyer le contenu de son verre dans un sens puis dans l'autre, sa joue nonchalamment calée dans la paume de sa main, s'appuyant sur le comptoir. Apparemment il ne prenait pas la remarque de la demoiselle très au sérieux. Il n'avait besoin de personne pour sauver la peau de son cul. Sa vis-à-vis pensait très certainement la même chose. « Je serais curieux de voir ça... » fit-il en lui coulant un regard en coin.

La vérité était que le polonais n'avait jamais eu l'intention de voler au secours d'une demoiselle en détresse. Jamais une intention aussi noble n'a su l'animer. Ce soir-là, la bestiole avait simplement cherché à régler ses comptes avec ses démons. Raison pour laquelle il s'était montré aussi violent sans fondement apparent. Peu de personnes briserait le bras d'un inconnu sans sourciller, gardant la tête froide, tout ça parce que le malheureux avait commis l'erreur de croiser son chemin. Parfois, Staz se montre sans pitié et peu enclin au dialogue. Alors il préférait non pas entretenir, mais laisser planer l'idée de ce pseudo sauvetage, bien plus louable et acceptable que la stricte vérité.

« Mais n'y compte pas trop... » ajouta t-il, prit dans ses pensées. Une dernière fois, il fit tournoyer le liquide au fond de son verre et le termina en deux gorgées. L'alcool qui coula le long sa gorge le sortit bien vite de ses ruminations. Tout comme précédemment, il reposa son verre brusquement, dans un tintement qui résonna dans toute la salle.

« Szczerze (franchement), pourquoi ce truc se vide toujours aussi vite ?!! » s'indigna t-il tout seul dans son coin. Haa, revoilà le Staz que je connais !

©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Ven 25 Aoû - 23:24


 


"If you can't be happy, at least you can be drunk."


Let's be Weird Together


Myra & Staz




Un son inconnu, étrange à son oreille, lui fit relever les yeux de son verre déjà vide. Etait-ce un rire ? Elle ne l'avait jamais vu rire. C'était.. Étrange. Pas désagréable, pas glauque, juste.. inattendu. Mais encore une fois, son rire à elle ne devait pas être mieux, elle ne le travaillait pas souvent.


«C'est ça ouais... C'est pour ça qu't'es partie bouder comme une gamine ! »


Elle ne fit pas de remarque là dessus. C'est vrai, elle était partie bouder. Elle n'en était pas fière et elle ne l'aurait jamais avoué à voix haute, mais c'était ce qu'elle avait fait. La jeune femme ne savait toujours pas vraiment pourquoi, l'alcool avait joué avec ses nerfs, transformé son caractère. A quoi c'était-elle attendue de toute façon ? Certainement pas un compliment. Ou peut-être que si...
Myra leva les yeux au ciel pour elle-même. L'alcool avait vraiment un effet étrange sur elle. Elle tapota le bar du plat de là main à côté de son verre pour interpeller le barman et commanda la même chose. Elle n'allait quand même pas s'arrêter en si bon chemin. Et puis... C'était la première fois qu'ils arrivaient à être cordiaux l'un avec l'autre. Elle appréciait leurs joutes quotidienne mais elle n'était pas femme à cracher sur un peu de civilité. LOL. Même dans sa tête ça sonnait faux.


« Mmmmh... Je serais curieux de voir ça... Mais n'y compte pas trop... »


Myra émit un petit rire, entre le gloussement et l'éclat. Cette putain de fierté. Elle ne connaissait ça que trop bien, elle aurait répondu exactement la même chose à sa place. Elle se contenta donc de hocher la tête avec une moue qui criait "Hum hum causes toujours".
Alors qu'il pestait, comme d'habitude, sur l'existence éphémère de l'alcool dans son verre, une musique que Myra connaissait commença à résonner dans la salle. Après une longue gorgée d'alcool, elle ferma les yeux pour apprécier le son qui pénétrait ses oreilles. Buy U A Drank. Elle balança lentement sa tête en arrière, ses cheveux s'éloignant de son visage, se décollant de sa nuque et pendant maintenant dans le vide derrière son dos. Les yeux toujours fermé, sans un bruit ses lèvres mimait les premières paroles alors qu'inconsciemment, sa main droite faisait des claquements de doigts tout en démontrant un mouvement lent et gracieux dans l'air. Sur sa peau perlait la sueur et la condensation formées par l'air moite et la chaleur du bar et de l'alcool. Si elle s'était vue, elle ne se serait sans doute pas reconnue. Sensuelle, féminine, toutes ses gardes baissées et tout cela était pourtant  si inconscient. Jamais, de son plein gré, dans son état naturel, la jeune femme ne se serait autorisée à être vue sous ce jour par quiconque.
Après le premier couplet elle ouvrit finalement les yeux et dût cligner deux fois avant de reprendre un minimum conscience de son entourage et surtout de Blondie qui était toujours à ses côtés. Elle attrapa de nouveau son verre pour se brûler la gorge et effacé la honte qu'elle ressentait à cause de son comportement, de son abandon précédent. Elle reposa son verre en le faisant claquer contre le bois du bar, éclaboussant quelque peu ses doigts au passage. Merde. Elle porta son index à ses lèvres et y mit un léger et lent coup de langue afin d'y récupérer l'alcool qui avait fuit de son réceptacle initial. En reposant sa main sur ses cuisses, elle se lécha les lèvres puis sourit, visiblement heureuse de ne pas avoir gâché la moindre goutte de son breuvage. Idiote. Elle n'avait clairement plus du tout conscience de ce qu'elle faisait. Ça en devenait pathétique, ridicule. Dégoûtant.



par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Sam 26 Aoû - 0:25


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


*'taaaaaaain sérieusement...* pesta t-il intérieurement devant l'indéniable vérité en passant machinalement une main dans ses cheveux, remontant brièvement les mèches blondes qui avaient pour habitude d'élire domicile en plein milieu d'sa tronche. Voilà des mois que le garçon rêvait de pouvoir s'offrir une moto et si depuis des mois c'était chose impossible, la coupable n'était autre que la vodka. Tout son fric y passait. Un verre était toujours suivi d'un autre. Et d'un autre... L'polak' avait pour coutume de se torcher la gueule dès qu'il en avait l'occasion. En même temps il n'avait que ça à foutre quand ses casseroles l'abandonnaient et qu'il ne dealait pas dans des ruelles sombres. Compte-tenu de sa formidable descente, son porte monnaie en prenait vite un coup.

Imitant la donzelle qui avait l'immense honneur de lui tenir compagnie, Staz s'empressa de commander un autre verre. Dans quelques minutes il pourrait se retrouver debout sur le bar en train d'insulter toutes les bonnes gens qui auront le malheur de croiser son regard de feu que cela ne me surprendrait même pas. Quand une musique qu'il ne connaissait que trop bien vint titiller ses oreilles.

« eeeeh... » laissa t-il échapper en guise de satisfaction. A sa grande surprise, Myra sembla elle aussi reconnaître la musique. Quelques mouvements abstraits qu'il perçut du coin de l'oeil attirèrent son attention. Sans se douter du traquenard qui l'attendait  - et ne fais pas l'innocente -  Staz tourna sa tête vers le p'tit ouistiti.

« Gneh ? » Manifestation de la surprise.

* C'est une blague ? *

Le p'tit ouistiti se comportait... Comme une femme, s'oubliant quelques instants sur le rythme de la musique et cela semblait toujours autant choquer Staz de réaliser qu'il ne se promenait pas avec un humanoïde asexué. Tout comme d'autres regards masculins, le sien fut capturé par le spectacle qu'offrait celle qui lui tenait compagnie. Que cela soit volontaire ou non. Le polak' ne remarqua même que le barman venait de lui foutre un verre sous l'nez.

« Tch. » finit-il soudainement par siffler, reprenant conscience de lui-même et s'arrachant de la contemplation hébétée dans laquelle il s'était inconsciemment plongé. Bordel.

Pour se sortir définitivement de cet instant d'égarement, Staz prit son verre pour en boire deux très booooonnes gorgées. Se hâtant un peu trop, un fin filet d'alcool dégoulina de la commissure de ses lèvres jusqu'à son menton.

« OY, małpką, c'est quoi ce sketch ?? T'es au courant de c'que tu branles ??! » lui asséna t-il passablement sur les nerfs. Plutôt crever que de s'avouer, même l'espace d'une infime seconde, que Staz avait trouvé la jeune femme étrangement sexy et désirable. Surtout dans cette robe. « Si t'as envie de t'faire tringler par tout l'bar j't'en prie continue. » lui cracha t-il à la figure.

Non, ça n'lui plaisait vraiment pas.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Sam 26 Aoû - 11:22


 


"If you can't be happy, at least you can be drunk."


Let's be Weird Together


Myra & Staz



« OY, małpką, c'est quoi ce sketch ?? T'es au courant de c'que tu branles ?? Si t'as envie de t'faire tringler par tout l'bar j't'en prie continue.»


Myra leva les yeux vers son vis-à-vis, un sourcil haussé comme si elle n'avait aucune idée de ce qu'il racontait, et de pourquoi il réagissait comme ça. En réalité, elle n'en avait vraiment aucune idée, son cerveau et son bon sens étaient déjà bien trop embrumés par l'alcool et chaque geste qu'elle entreprenait semblait avoir une conscience propre, elle ne gérait plus son corps, il agissait juste naturellement sans penser au conséquences.


« Calmes toi Blondie, tu vas te faire péter une veine » commença-t-elle simplement sur le ton de la plaisanterie, passant totalement outre le fait que le jeune homme la traitait littéralement de pute. Enflure.


Ce que Myra ne loupa pas à remarquer fut la longue estafilade d'alcool qui coulait allègrement sur le menton de son interlocuteur. Apparemment, après trop de verres, sa nouvelle était "ne pas gâcher". Elle se pencha en avant et, en se mordant la lèvre inférieur et en fronçant légèrement le nez comme-ci son geste lui demandait une concentration hors norme, elle fit glisser son pouce de la commissure des lèvres de Staz jusqu'à son menton.


« Et puis, celui qui voudra me tringler, comme tu dis..» le mot semblait ironique, comme si elle ne pouvait pas imaginer qu'un homme puisse vouloir ce genre de chose avec elle «.. devra d'abord me passer sur le corps d'une toute autre manière.» termina-t-elle tout en finissant la course de son pouce au bas du menton du blond.


Toujours penchée en avant, elle porta ensuite son pouce à sa bouche et le fit glisser entre ses lèvres pour récolter l'alcool qu'elle avait si fièrement récupérer à même la peau de son vis-à-vis. Mon dieu, elle allait tellement se flageller pour tout ça au réveil.
Elle retourna ensuite dans une position plus droite sur son tabouret, décroisa et recroisa ses jambes pour plus de confort et porta son verre à ses lèvres avant de passer une main dans ses cheveux, maintenant hors de contrôle, comme si de rien était.
En fond, la musique continuait et Myra, d'un geste distrait, en tapait le rythme d'une main sur sa cuisse nue, sur laquelle la robe s'était légèrement retroussée. Son autre main s'était naturellement calée contre sa joue alors qu'elle regardait maintenant fixement Blondie dans les yeux avec un petit sourire en coin. Elle n'attendait rien de particulier, ne regardait rien de particulier, ne souriait à personne en particulier. Mais quiconque ayant un tant soit peu eut affaire à elle par le passé aurait pu la croire folle avec le comportement de ce soir. Merde, elle même allait se faire interner à son réveil.



par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Jeu 31 Aoû - 10:59


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


La sale bête n'aime pas qu'on la perturbe et c'est précisément ce que Myra venait de faire. Pour reprendre ses esprits, le polak n'avait trouvé d'autres moyens que d'ouvrir sa grande gueule pour lui cracher à la figure. S'il s'agissait d'une autre demoiselle, Staz aurait simplement laissé couler. Chacun branle ce qu'il veut après tout et si ce chacun avait envie de se faire prendre par tout l'bar, qu'à cela ne tienne, ce n'était pas ses oignons. Le p'tit ouistiti était l'exception à cette règle, bien que la tête blonde semblait en ignorer la raison. Ce n'était pas l'attention qu'elle attirait sur elle qui le dérangeait, non, c'était plutôt le fait qu'elle attire son attention à lui qui lui foutait les nerfs en pelote. Fait chier.

Staz pesta de plus belle quand sa vis-à-vis lui intima de se calmer. La machine à grognement mécontent était lancée. Puis, sans prévenir, celle-ci se pencha vers lui pour poser son pouce à la commissure de ses lèvres et le fit glisser jusqu'à son menton.  

« Et puis, celui qui voudra me tringler, comme tu dis, devra d'abord me passer sur le corps d'une toute autre manière. »

Une minute de silence pour apprécier la mine pantoise de notre ami Staz. Ok, il n'était pas le genre de p'tit coeur d'artichaut qui se décompose dès qu'une jolie femme entre en contact avec lui, mais là, Myra l'avait carrément pris au dépourvu. La fixant, sidéré, Staz ne manqua pas de remarquer le regard amusé et le sourire en coin du barman qui manifestement appréciait l'animation que lui offraient ces deux handicapés d'la vie. Il devait se taper des barres déjà depuis un moment, celui-là. Qu'elle en soit consciente ou non, l'attitude de la donzelle donnait carrément dans la séduction et plutôt que d'y répondre directement, la tornade blonde décida de se tourner vers le barman, reprenant nonchalamment son verre en main et lançant comme s'ils étaient potes :

« Le problème avec les allumeuses, c'est qu'elles viennent jamais t'éteindre. »

Par politesse envers la jeune femme, le barman se retint de pouffer, mais Staz avait obtenu l'effet escompté. Evidemment, cet enculé de blond avait parlé assez fort pour que Myra puisse l'entendre. De pute, la voilà allumeuse. Le p'tit con. Quant au rose qui lui était monté aux joues, on le mettra sur le compte de l'alcool qui s'battait en duel avec sa ludicité. Putain, c'est moi où il fait chaud ici ?

Quand Staz jeta à nouveau un regard vers Myra, celle-ci semblait complètement ailleurs, bien que ses prunelles le fixaient sans ciller.

« Quoi ? » fit-il. Patientez. La connerie arrive. « Tu veux un cure dent ? » Il en avait repéré quelques-uns qui traînaient du côté du barman. Ni une ni deux, il en choppa un et lui posa sous l'nez.  « Tiens. » Voilà voilà. Plus con tu meurs. Staz était apparemment bien décidé à se foutre de sa gueule jusqu'au bout. Il était bien trop fier pour avouer qu'il commençait à la trouver à son goût. Un instant de faiblesse qu'il préférait mettre sur le compte de l'alcool et qui demain ne sera plus qu'un lointain souvenir.

M'enfin, la bestiole avait remarqué que la demoiselle commençait à planer. Le regard vide, un sourire idiot plaqué sur le visage... Compte tenu des verres qu'elle s'était enfilés, cela ne trompait pas.

« Alors, y'a un singe qui joue des cymbales dans ta tête ? » lança t-il en déboutonnant le deuxième bouton de sa chemise. Ouais, on crève de chaud ici. « Si j'dois te ramasser j'te préviens j'te le rappellerais toute ta vie. »
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Ven 1 Sep - 9:12


 


"If you can't be happy, at least you can be drunk."


Let's be Weird Together


Myra & Staz



« Le problème avec les allumeuses, c'est qu'elles viennent jamais t'éteindre..»


Staz s'était tourné vers le barman pour déclarer cela. Myra haussa un sourcil avant de jeter un regard noir mi-amusé mi-irrité sur le profil de son compagnon de fortune. Puis, à son tour, elle fit face au barman. C'était un homme pas vraiment beau, juste... banal. Il retint visiblement un rire à la réflexion du blond ce qui eut pour effet de renforcer l'irritation de la jeune femme.


«Vous pensez que je suis une allumeuse ?» demanda-t-elle de but en blanc au barman.


Son sourire était toujours plaqué sur ses lèvres, amusé et innocent, mais dans ses yeux passaient un orage contenu, une menace silencieuse qui disait "Réponds mal et je t'arrache les yeux avec un goulot de bouteille". Le gloussement de l'homme se tut et même si pendant un instant il sembla mesurer le nombre de dommage qu'une frêle petite femme comme elle pouvait causer, il tourna quand même le dos rapidement pour partir à l'autre bout du bar. Myra haussa les épaules avec un soupir bruyant puis se tourna de nouveau vers Blondie.  
Puis, sortit de nulle part, il posa un cure dent devant elle. Elle baissa les yeux vers le petit pic en bois, un sourcil levé avant de l'attraper pour le faire tourner entre ses longs doigts. Pendant une demi-seconde elle s'imagina en train de le planter dans la main que son vis-à-vis avait nonchalamment poser sur le bar, puis le secouer par pur sadisme. Au lieu de quoi elle le porta entre ses lèvres. Elle le faisait lentement passer d'un côté à l'autre de sa bouche en le faisant tourner sur le bout de sa langue.


Blondie ouvrit un nouveau bouton de sa chemise juste sous ses yeux qui s'y attadèrent un instant de trop. Et c'était elle l'allumeuse ? La bonne blague !


«Si j'dois te ramasser j'te préviens j'te le rappellerais toute ta vie.»


Avec une vitesse qui l'étonna elle-même vu son état, elle glissa le cure dent qui était précédemment dans sa bouche, entre les lèvres ouvertes de Staz avant qu'il ne termine sa phrase. Puis elle éloigna sa main et enroula de nouveau ses doigts autour de son verre.


«Des promesses, toujours des promesses.» annonça-t-elle comme toute réponse, avec un petit sourire en coin et des yeux qui semblaient siffler "Dans tes rêves" avec défi. Puis, elle porta son verre à ses lèvres, balança la tête en arrière et en avala le restant du contenu.



par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Ven 1 Sep - 10:35


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


En cet instant, Staz endossait à la perfection le rôle du petit démon. La réaction de la demoiselle quand il la traita ouvertement d'allumeuse, comme une petite confidence qu'il faisait à son nouvel ami le barman, le satisfit au plus haut point. C'est ce qu'on appelle... Faire mouche ! Haha. Même moi j'rigole. L'blondinet se détourna un instant, cachant sa bouche derrière le dos de sa main pour pouffer à son tour. Méfie-toi Staz, y'a une donzelle à côté d'toi qui t'arracherait bien les deux yeux pour te les faire bouffer au dîner. Le barman, très vite calmé par le regard assassin de la jeune femme, prit la sage décision de s'effacer. Le pauvre. Staz lui avait attiré les foudres du p'tit ouistiti effarouché. Mais au fond... Est-ce qu'on en aurait pas rien à foutre ? Si. Haha. On rigole bien.

Retrouvant son "calme" et contemplant brièvement son verre, Staz avait repris la parole pour insinuer, le plus subtilement du monde, que Myra allait très certainement s'échouer au coin d'une rue pour gerber ses tripes. N'ayant alors d'autres choix que de s'en remettre au blond, qui au vu de son taux d'alcoolémie, était tout sauf fiable. Le polak eut à peine le temps de souffler ces mots qu'on lui fourra un cure dent dans la bouche.  

« Des promesses, toujours des promesses. »

* Mais j'ai rien promis moi. * ouiii, mais ta phrase insinuait que... Ouais, bon, bref. Parlons plutôt de ce cure dent qui tournait comme une pute. A son tour, Staz le fit rouler entre ses lèvres et le coinça entre ses dents.

« Ha ouais.. » fit le blond en se plaçant face à Myra, s'accoudant négligemment contre le bar, feintant une mine blasée « Alors comme ça on en est déjà au partage de salive ? » lança t-il comme s'il se faisait une réflexion à lui-même. Myra était peut-être une allumeuse refoulée, mais de toute évidence notre ami polonais était d'humeur à jouer lui aussi. Au cours de cette soirée, titiller les nerfs de sa compagne était devenu son passe-temps favori. « eeeh... » fit-il après avoir laissé planer un silence volontaire propice aux réflexions intérieures. Un fin sourire espiègle vint étirer ses lèvres. « Tu perds pas d'temps ! »

Il ponctua ses paroles en reprenant une bonne gorgée de sa potion magique, le tout en fixant la jeune femme. Sa conduite joviale en disons long sur son état d'ébriété. Puis il se releva, jaugeant un instant son équilibre. Bien, R.A.S. Toujours sur sa lancée, il replaça sa cape sur ses épaules et lança sur un ton théâtral :  

« Malheureusement mademoiselle je dois vous dire que mon coeur est déjà pris. » Ha ouais, je suis bien curieux de savoir par qui. Au même moment, Staz sortit son paquet de clopes et troqua son cure dent contre une cigarette. Haaa j'me disais aussi. Vaut mieux crever d'clopes que d'amour.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Ven 1 Sep - 11:32


 


"If you can't be happy, at least you can be drunk."


Let's be Weird Together


Myra & Staz



Blondie ne sembla pas s'étonner du cure dent qui avait violé la barre de ses lèvres et commença à jouer avec celui-ci comme elle l'avait fait auparavant.


« Alors comme ça on en est déjà au partage de salive ? Tu perds pas d'temps !»


Hum. Changement de stratégie de sa part ? Sincèrement, à cette réflexion Myra dût se faire violence pour le ne pas lancer "C'est qui la pute maintenant hein !?" dans sa face. Au lieu de quoi elle leva nonchalamment les yeux au ciel en replaçant pour la énième fois une mèche derrière son oreille. Elle avait depuis longtemps abandonné l'idée de faire tenir la bretelle de sa robe sur son épaule. Elle s'avança sur le bord de son siège et se pencha tout près de son interlocuteur, parlant à voix basse comme si elle allait lui partager les secrets de l'Univers.


« Un grand sage m'a un jour dit : Si tu fourres ta salive dans leur gorge, il l'a ferme plus vite » murmura-t-elle avec un sourire en coin avant de s'éloigner « J'ai pris cet adage très au sérieux.»


Grand sage était peut-être un terme exagéré pour désigner la bande d'idiots machos et misogynes avec lesquels elle avait grandit et s'était entraînée. Ce genre "d'adage" venait toujours suivit de leur part par des tentatives plus que déplacées sur sa personne. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait fini à l'isoloir pour avoir cassé un bras ou une jambe à un gamin qui essayait de la peloter.


Le blondinet se leva ensuite avec un mouvement théâtrale de sa cape. Myra cacha un éclat de rire derrière sa paume. Ca n'allait pas du tout avec le personnage qu'elle connaissant. Mais là encore, elle non plus n'était pas elle même ce soir et leur échange, déjà étrange en tant normal, commençait carrêment à virer dans la scène venue d'un autre monde.


«Malheureusement mademoiselle je dois vous dire que mon coeur est déjà pris.»


Myra reprit sa position initiale, le coude calé sur le bar et le menton posé dans le creux de sa main. Ce fut avec la voix la plus monocorde et morte possible qu'elle répondit à sa boutade.


«Oh mon dieu, je ne sais pas comment je vais m'en remettre. Bouhouhouh.» fit-elle. Puis elle pencha la tête sur le côté et reprit une timbre de voix normale. «Oh si, en fait ça sera simple puisque je suis une pute et une allumeuse» finit-elle avec un clin d'oeil dans sa direction.

Elle feignit ensuite de glisser sur la salle un regard en recherche de sa prochaine proie tout en laissant échapper de ses lèvres des "Hum" de réflexion. Evidemment ce n'était que du cinéma, si un homme tentait de l'approcher à l'instant, elle le renverrait chez lui la queue entre les jambes. Si elle lui laissait même garder sa queue. Même si Blondie doutait encore d'elle.




par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Ven 1 Sep - 13:31


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


Fier de sa connerie, Staz épiait impatiemment la réaction de sa vis-à-vis. Il avait tout simplement décidé d'entrer dans le jeu qu'elle avait lancé, de façon volontaire ou non, on s'en fout. Evidemment, ce grand gaillard blond ne prenait pas au sérieux les trois quarts de ce qu'il racontait - le dernier quart étant composé de grognements et d'insultes en tout genre. Si tant est qu'il était encore conscient de toutes les conneries qu'il déblatérait à la minute. Le réveil du lendemain promettait de réserver son lot de surprises.

Voyant Myra se rapprocher de lui, Staz se pencha à son tour pour prêter une attention tout particulière à l'immense secret qu'elle semblait vouloir lui révéler. D'un point de vu extérieur, les deux zigotos renvoyaient l'image de deux petits démons qui préparaient un mauvais coup, tapis dans l'ombre du comptoir.

« Un grand sage m'a un jour dit : Si tu fourres ta salive dans leur gorge, il l'a ferme plus vite. J'ai pris cet adage très au sérieux. »

« hm... » fit Staz en se redressant, fronçant les sourcils et retroussant le nez comme s'il réfléchissait sérieusement à la question. C'était bien une réplique de beauf, ça, quelle sagesse déroutante de la part de c'vieux grigou. Qui qu'il soit. « C'est pas con... Totalement beauf, mais c'est pas con... » marmonna t-il à sa propre intention. L'espace d'une seconde, il imagina Myra foutre de force sa salive dans la gorge de ses victimes à coups d'cure dent. Vision qui le fit frissonner et lui arracha une grimace. Un p'tit shlouk de potion magique pour chasser cette image et on en parle plus.

La seconde d'après, Staz était à nouveau sur ses jambes en train de jouer le bourreau des coeurs. Enfin, qui essayait plutôt de jouer. Espérons que son "charme vampirique" compense son petit côté blédard. La clope au bec, Staz vérifia que son briquet était toujours à sa place initiale, tandis que la jeune femme se faisait un plaisir de le rembarrer.

« Oh si, en fait ça sera simple puisque je suis une pute et une allumeuse. »

L'blondinet marqua un temps de pause, puis il reprit sa clope entre ses doigts et répliqua d'air un entendu :

« Héé, bien vu. » dit-il en s'accoudant brièvement au bar, se tournant lui aussi vers l'arrière de la salle pour chercher une proie avec elle. Comportement en totale opposition avec celui qu'il avait manifesté plus tôt. S'il y a à peine quelques minutes Staz réprimandait la jeune femme, le voilà maintenant qui l'encourageait dans cette direction. Etait-ce un test ? Non, ce con ne pense pas assez loin pour ça. « N'empêche c'est triste.. » reprit-il en se redressant « ... De devoir se rabattre sur un lot de consolation comme ça... » Bon, c'pas tout, mais Staz avait une clope à fumer. « J'espère que t'arriveras à m'oublier dans les bras d'un gros alcoolique moche qui pue. » lança t-il à la dérobée alors qu'il se dirigeait vers la porte, devant hausser la voix pour se faire entendre. Propos qui arrivèrent justement dans les oreilles d'un gros alcoolique moche qui pue, ma foi, déjà trop fracass' pour vraiment comprendre ce que notre polak venait de dire. « Salut. » lança t-il lorsqu'il croisa le regard du gros alcoolique moche qui pue. Ok, là il est bien. Mais biiiiiiien, bien.

Puis il s'engouffra à l'extérieur.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Ven 1 Sep - 14:39


 


"If you can't be happy, at least you can be drunk."


Let's be Weird Together


Myra & Staz




« N'empêche c'est triste..  De devoir se rabattre sur un lot de consolation comme ça... J'espère que t'arriveras à m'oublier dans les bras d'un gros alcoolique moche qui pue. »


Myra leva un sourcil à l'intention du jeune homme. Un gros alcoolique qui pue ? Sympa, il aurait pu la caser au moins avec un jeune macaque sans cervelle. Elle étouffa un rire en remarquant le portrait parfait de sa description dans la salle avant que Blondie ne passe la porte. Elle regarda son dos disparaître avant de laisser échapper un soupire bruyant en secouant la tête comme si l'homme l'a désespérait puis, un léger sourire toujours sur les lèvres elle se retourna vers le bar. La jeune brune fit le geste, un peu trop familier, de taper deux fois du doigt à côté de son verre vide pour interpeller le barman. Mais celui-ci était toujours à l'autre bout du bar depuis leur petite incartade et ne semblait pas du tout décidé à revenir dans sa direction. Et de toute façon une petite bande d'hommes accaparait son attention. Un nouveau soupire.


Elle mit précisément une minute et trente-deux secondes à choisir de se lever. Elle avait compté. Pourquoi ? C'était un mystère, elle avait juste besoin de s'occuper parce que le silence était devenu trop... silencieux, depuis le départ de Blondie. Elle déplia donc lentement ses jambes et sauta sur ses escarpins. Avec des enjambées décidées, mais peut-être pas très droites, elle atteint l'autre bout du bar. Elle commença à tapoter ses doigts sur le bois en attendant que le barman s’intéresse à elle. Sa tête, qu'elle avait balancé en arrière, dodelinait au rythme de la musique. Quand elle sentit une présence un peu trop près d'elle, elle pensa d'abord que son macaque préféré était revenu.


«Alors comme ça c'est toi qui n'arrives pas à m'oublier ? Les gros alcooliqu...» fit-elle, se coupant dans sa phrase en découvrant son interlocuteur.


Elle avait tourné la tête avec un sourire amusé mais ne s'était pas du tout retrouvée face à face avec une coiffure blonde ridicule mais avec un inconnu. Il était grand, au moins une tête et demi de plus qu'elle, ses cheveux étaient d'une longueur étrange, comme s'il ne savait pas se décider entre court et long et était habillé comme une Rock Star des années 90. Myra aurait bien pouffé en découvrant son allure ridicule mais elle était trop concentrée à réfléchir pourquoi diable il était venu presque se coller à elle sans préavis.


« J'ai bien cru que ton..."ami" ne te laisserai jamais seule, belle plante» annonça-t-il d'une voix mielleuse en posant une main sur le bras nue de la jeune femme, juste en dessous de sa bretelle tombante.




par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Ven 1 Sep - 15:58


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


Tant bien que mal Staz parvint à passer la porte de ce foutu bar, laissant Myra seule derrière lui. En bonne brute sans cervelle qu'il était, pas une seconde il ne s'était dit que ce n'était peut-être pas une très bonne idée de l'abandonner ainsi. D'autant plus que l'un comme l'autre, ils n'étaient pas vraiment dans leurs états normaux. M'enfin, elle est grande non ? Jusqu'à présent elle a bien réussi à se débrouiller sans lui, pas vrai ? Puis merde, il en avait que pour dix minutes, pas de quoi en faire toute une histoire. Si quelqu'un cherche un homme attentionné c'est la porte d'à côté.

Au dehors il régnait une légère agitation. Rien de plus banal à l'entrée d'un bar. Les joyeux lurons, galvanisés par l'alcool, donnaient du fil à retordre au videur qui tentait tant bien que mal de préserver le calme. Staz se trouva un p'tit coin à l'ombre, se mêler à la populace n'a jamais été son grand kiff. Cette fois, personne ne le gratifia d'une juteuse petite remarque. La vision troublée, les sens moins éveillés, la tenue du jeune homme passait inaperçue. Elle paraissait même normale. A la bonne heure !

Réprimant un bâillement, à comprendre bâillant allègrement dans l'éventualité où quelqu'un souhaiterait inspecter ses amygdales, Staz revint comme prévu dix minutes plus tard. Alors qu'il s'apprêtait à retourner à sa place, auprès de son p'tit ouistiti qu'il se plaisait tant à enquiquiner, il ne trouva pas immédiatement la jeune femme du regard. Tien tien. C'est curieux. On l'a bien laissé là, non ?

« dshohsqhoq... » grogna t-il en scrutant la salle. (à-vrai-dire elle n'était pas bien loin, mais son cerveau était clairement ralenti par la vodka). Quand enfin ses mirettes orangées finirent par la trouver, accompagnée d'un... gros alcoolique moche qui pue ? 'Tain. Et lui qui pour une fois était d'une humeur pas trop dégueulasse.

« Tch... » sifflant entre ses dents il se dirigea tranquillement vers le duo. Son p'tit doigt lui disait qu'il allait très certainement mettre le grabuge. En même temps il était avec Myra, fallait s'attendre à quoi ? Arrivant dans la dos du... de... Mais quelle est donc cette chose ? Qu'importe. Arrivant dans l'dos de " l'élément perturbateur " Staz se glissa à sa hauteur et se posta à côté de lui comme si de rien n'était, faisant face à Myra.

« Quand j'te disais de te trouver un gros alcoolique moche qui pue, je plaisantais tu sais. » dit-il avec un sourire lugubre. Il n'était pas encore sur le point d'exploser, mais ça le faisait carrément chier de devoir jouer le chevalier servant qui vole au secours de sa belle. Meeeh... Il passait une bonne soirée putain ! « Bonsoooooiir » fit-il en se tournant vers le vilain gros monsieur toujours avec ce même sourire ... glauque et une mine faussement avenante. Staz. Tu fais peur. « C'est gentil d'avoir veillé sur la demoiselle en mon absence, mais maintenant il faut s'en alleeeer » dit-il en choppant le crâne de l'individu de sa main droite, exerçant une pression sans précédent. Une mise en garde silencieuse. « Où sinon j'vais être obligé de te fracasser la tête contre le comptoir, c'qui m'ferait vraiment chier parce que j'ai pas envie de me faire virer, ok ? » et une mise en garde clairement énoncée. Ses lèvres recourbées en un semi-sourire carnassier et ses traits crispés en disaient loooong sur ses envies de meurtres qu'il s'efforçait de contenir. Pour la vodka. Pour sa soirée. Parc'que pour une fois il était pénard. La suite des événements dépendait uniquement du jugement de l'autre tête de con qui, à proprement parlé, se trouvait emprisonnée entre les petits doigts féériques de ce cher Staz.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Ven 1 Sep - 20:35


 


"If you can't be happy, at least you can be drunk."


Let's be Weird Together


Myra & Staz



La première réaction de Myra fut simplement de fixer la main sur son bras pendant un long moment. Puis elle tourna la tête vers l’énergumène a qui il appartenait et, comme si elle avait oublié la première fois qu'elle l'avait vu, elle failli encore pouffer de rire devant son look. Elle s'apprêtait à faire savoir à ce Johnny du pauvre qu'il serait mieux avisé de retirer sa main s'il voulait repartir avec tout ses doigts et, accessoirement, que son haleine était fort désagréable, quand la silhouette reconnaissable de Staz fit son apparition dans son champs de vision.


«Quand j'te disais de te trouver un gros alcoolique moche qui pue, je plaisantais tu sais


Elle coula un nouveau regard sur l'imbécile qui l'avait accosté. Et cette fois c'était la fois de trop, elle ne put retenir un rire de gratter sa gorge. Il n'était pas gros mais il était totalement et définitivement très très laid. Pendant un quart de seconde Myra se demanda pourquoi aucun beau garçon ne venait l'accoster pour changer. Mais la pensée disparu plus vite qu'elle n'était arrivée alors qu'elle reportait son attention sur Staz qui, comme à son habitude, semblait en train d'essayer d'intimider leur nouveau camarade de jeu.
L'homme à la coupe mulet que nous appellerons donc en conséquence : Cliché-de-Beauf, sembla essayer de jouer les dur à cuir pendant quelques secondes, les yeux colériques, les sourcils froncés tout en montrant les dents. Myra ne put s'empêcher de remarquer qu'il semblait plus en train de se chier dessus que d'intimider quelqu'un mais soit. Puis Staz dût augmenter la pression de ses doigts sur le crâne de Cliché-de-Beauf parce que celui-ci finit bien vite par ressembler, à lui tout seul, à une personnification de tous les personnages morts de films d'horreur de seconde zone. Il était clair qu'après ça il n'allait plus poser de problème. Myra se demanda si cette fois il ne s'était pas réellement chier dessus. Et elle rit.


Après ce petit éclat de rire cristallin qui lui ressemblait si peu, elle s'approcha de Staz qui était maintenant dos à elle et posa une main sur son biceps. Le brouhaha dans le bar avait atteint son paroxysme grâce à la petite scène qu'ils offraient. Elle se mit donc sur la pointe des pieds pour essayer d'atteindre l'oreille de Blondie. Mais elle était encore trop loin. Alors elle se rapprocha au point d'être entièrement collée à son dos, le menton au dessus de son épaule et les lèvres, enfin, près de son oreille droite.


« J'crois qu'il a comprit » fit-elle amusée. Puis elle glissa ses doigts doucement le long de son bras, de son biceps jusqu'à la main qui tenait en tenaille la tête de Cliché-de-Beauf. «Lâche l'affaire Blondie où on va se faire sortir» ajouta-t-elle. «De toute façon il ferrait pas de mal à une mouche, il appelle ses conquêtes "Belle plante"... Et j'crois qu'il s'est chié dessus» termina-t-elle ensuite en soufflant un nouveau petit rire dans son oreille.


Et là, noyé très très profond, une partie d'elle priait qu'elle ne se souvient plus de rien le lendemain.



par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Dim 3 Sep - 16:40


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


Staz n'est pas un mauvais bougre. Juste un homme impatient et colérique qui ne supporte pas qu'on interfère dans son petit monde. Si personne ne venait l'emmerder, il serait très certainement sage comme une image, ronchonnant dans son coin tout en crachant sur la vie. Seulement voilà... Le vent, la pluie, les quatre éléments, toutes les choses de l'univers semblaient se liguer contre lui en foutant toute une flopée de gros intelligents, comparables à ce cliché-du-beauf, sur son chemin. La tête blonde n'avait donc d'autre choix que de les dégager avec un bon gros coup d'pied au cul pour poursuivre sa route sereinement.

M'enfin, ce cliché-du-beauf méritait tout au plus qu'on lui crache dessus. Et encore. Staz le jaugeait avec ce même sourire crispé, déformant les traits de son visage en une grimace qui n'inspirait franchement pas confiance. Une perte de temps, pour un gueu qui n'en valait pas un clou. Agacé par c'litige de merde qui ne méritait vraiment pas que sa royale personne s'y implique, notre démon d'un soir resserra sa prise sans même s'en rendre compte, complètement inattentif au tumulte du bar qui s'échauffait.

Quand une main posée sur son bras et une présence féminine dans son dos le ramenèrent quelque peu à la réalité.

* Eh ? *

Son attention, qui auparavant était pleinement occupée à cracher sur l'cassos qu'il tenait entre ses mains, fut totalement accaparée par la soudaine sangsue qui l'avait agrippé. Cette sangsue n'était autre que Myra.

* Mais qu'est-ce qu'elle glande c'est pas possible... ! *

Cette chère et tendre demoiselle avait subitement décidé de se coller à lui pour lui souffler quelques mots à l'oreille, glissant sa main jusqu'à la sienne. Si le but de la manoeuvre n'était pas de le détourner de sa cible avec une source de distraction bien plus attrayante, comme la paire de meules qu'il pouvait sentir s'écraser contre son dos, et bien c'était quand même réussi.

« T'essayes de me faire un remake du Titanic ? » ironisa t-il pour reprendre un peu de contenance.

Brièvement, ses mirettes jetèrent un regard circulaire à la salle. Quasi tout le monde était absorbé par le spectacle qui était en train de se jouer. Le duo maléfique s'en prenant à une pauvre âme innocente. Staz endossait le rôle du vilain sadique qui malmenait sa victime, tandis que Myra jouait la donzelle du sadique en question, l'invitant à être plus clément tout en rabaissant ladite victime au passage. Ramenant une dernière fois son regard sur le cliché-du-beauf qui entre temps était devenu pâle comme un linge, Staz finit par s'obtempérer. La "marchandise" qui lui collait aux basques y était pour beaucoup.

« Tss... Rien qu'd'voir ta gueule ça me file la gerbe... Allez dégage. » cracha t-il en lâchant prise. L'homme, qui avait pourtant saisi le message, sembla soudainement reprendre de l'aplomb et s'éloigna comme s'il était assez humble pour repartir en laissant Staz en un seul morceau.

« Y s'fout d'ma gueule en plus ce con. » grogna t-il. M'enfin, voyons le bon côté des choses : il y avait très peu de probabilités pour qu'un nouvel gros intelligent décide de venir emmerder la jeune femme en la présence de ce satané polak.

« C'bon lâche-moi. » pesta t-il une dernière fois en se défaisant de l'emprise de Myra sans ménagement. Puis il retourna à sa place sans demander son reste. Tien, il y avait encore un fond d'vodka dans son verre. Staz le termina d'une traite et en demanda aussitôt un autre. Cette fois-ci, le barman ne se fit pas prier pour réagir.
©TE


~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 


Dernière édition par Staz L. Najder le Mar 5 Sep - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 14/06/2017

Plumes : 77

Age : 24

avatar
Myra Atkins

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Lun 4 Sep - 23:44


 


"If you can't be happy, at least you can be drunk."


Let's be Weird Together


Myra & Staz



Myra avait sentit Staz se tendre encore plus sous ses mains et elle s'était demandé pendant un instant si la pression qu'il exerçait sur la tête de l'idiot qui avait eut le malheur de se trouver là, n'allait pas réussir à lui faire exploser la tête. Mais il finit tout de même par le lâcher comme elle le lui avait intimé dans l'oreille ce qui fit naître un petit sourire victorieux et un sentiment de fierté chez elle.


« C'bon lâche-moi. »


Blondie repoussa la jeune femme assez brusquement mais elle ne s'en offusqua pas. Elle devenait coutumière des manières du polonais et elle même n'était pas une princesse. Même si l'alcool faisait ressortir la femme qui sommeillait en elle, elle ne serait jamais du genre à crier après s'être casser un ongle où faire une scène parce qu'un homme l'avait bousculé. Au lieu du quoi son sourire resta présent quand elle se tourna vers les hommes qui fixaient encore la scène. Elle fit une sorte de petite révérences tout en tenant un pan de sa robe en l'air avec deux doigts.


«Messieurs» dit-elle en relevant la tête, le sourire fier toujours au lèvres mais également avec une pointe d'amusement et de moquerie face à ces hommes qui n'oseraient plus les approcher, ni elle, ni Staz.


Puis elle marcha doucement jusqu'à sa place et s'assit à côté de Blondie sans un mot, lui lançant juste son sourire victorieux alors qu'elle tapait à côté de son verre pour intimer au barman de la resservir. Cette fois au moins elle n'eut pas besoin d'aller le chercher jusqu'à l'autre bout de la pièce. Puis le silence ce fit. Pas dans le bar bien sûr, mais entre eux. Myra n'avait jamais trouvé le silence gênant. En fait elle le trouvait souvent plus agréable que n'importe quelle conversation. Mais à cet instant, avec plus d'alcool que de sang des les veines et Staz qui fronçait les sourcils à côté d'elle, elle n'aimait pas ça. Elle commença a se demander si elle n'avait pas gâché la soirée de son acolyte. Après tout elle était tombée sur lui et n'avait fait qu'imposé sa présence après coup alors qu'il rêvait peut-être d'une soirée solo sans complications. Ou de rencontrer une femme. Eurk. Cette dernière image était juste trop bizarre.
La jeune femme fixait intensément l'intérieur de son verre, le faisant tourner du bout des doigts et fronçait les sourcils tout en cogitant à tout ça. Une pensée en menant une autre, elle ouvrit la bouche avant même de s'en rendre compte.


«Désolée..» fit-elle tout bas, presque pour elle-même.


De quoi était-elle désolée au juste ? Désolée d'avoir probablement gâché sa soirée, désolée de l'avoir forcé à lui sauver la vie sur les toits, désolée d'apprécier sa compagnie malgré les horreurs qu'elle lui jetait à la gueule en permanence. Elle n'était pas trop sûre. Elle ne se cassa donc pas la tête à élaborer. Le Macaque prendrait ça comme bon lui semblait. A condition même qu'il en est quelque chose à taper, et connaissant le spécimen, rien n'était moins sûr.



par humdrum sur ninetofivehelp

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maitre Jedi des Casseroles

Arrivée : 29/06/2017

Plumes : 119

Age : 21

Localisation : Dans un appart miteux.

avatar
Staz L. Najder
Maitre Jedi des Casseroles

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   Mar 5 Sep - 21:08

HRP : j'suis H.S, désolée si les phrases sont un peu chelou parfois ou je sais pas, mon cerveau m'a officiellement quitté en cette douce soirée XD


« Soirée ratée »
On sait qu'ça va être naze mais on sort quand même.


Bon et bien... Voilà une affaire rondement menée. Le conflit entre les deux "hommes" (pardonnez les guillemets, mais mettre Staz sur un pied d'égalité avec l'autre tête de con me débecte au plus haut point, bien que tout deux appartiennent indéniablement à la même race et encore...) s'était au final vite réglé. Ce n'était rien d'autre qu'un dragueur un peu lourd qui avait sauté sur l'occasion que le demoiselle soit seule et comme à son habitude Staz en avait beaucoup trop fait. M'enfin, il y avait tout de même deux points positifs à cette histoire : le premier étant que le duo maléfique n'en avait pas assez fait pour se faire virer et le deuxième étant que Staz avait pu se forger une idée un peu plus précise de la morphologie de la jeune femme. Bien qu'il n'irait  jamais poser ses sales pattes sur quelque "belle plante" que ce soit, et c'est bien là l'une des seules choses qu'il respecte, le blondinet n'en restait pas moins un homme. Avec ses petits travers.

Laissant deux ou trois soupirs excédés lui échapper, histoire que tout le monde comprenne qu'il était à présent de mauvaise humeur, le polonais avait regagné sa place sans prêter attention aux regards curieux qui suivaient sa course. Circuleeez, y'a plus rien à voir, zou ! Myra ne tarda pas à le rejoindre. Une fois resservis, ils se plongèrent dans la contemplation de leurs verres et un silence qui n'avait pas l'habitude de régner entre eux deux s'installa. Enfin, du côté de Staz ce silence n'était que supposé, la bestiole était bien trop accaparé par sa conversation avec lui-même pour se rendre compte des secondes, voir des minutes qui s'écoulaient.

* combien de verres j'me suis enfilé moi déjà ? * Oh beaucoup, j'compterais pour toi quand j'aurais pas la flemme. * Putain... * Quoi t'es bourré ? * Non, j'irais pas jusque là t'vois... J'commence à être bien... * Bien c't'à dire que tu t'sens tout léger et que le monde tangue légèrement autour de toi ? C'est l'début de la fin, ça. * Ca vaaaaa, imhotep. * Ouuaaaais, la vodka aura quand même fini par te monter à la tête. * Dans c'cas d'figure nous avons deux possibilités...* Mandieu. J'ai peur. * Soit, ce verre fera partie des derniers... Soit-...*

« Désolée.. »

« Mmmhhhh... » grommela t-il en jetant un vague coup d'oeil à sa vis-à-vis, manifestement très absorbée par la contemplation de son verre. Myra qui s'excuse. C'est une première. Et sans doute une dernière. Staz, paresseusement appuyé contre le comptoir, comme à sa habitude, la fixa pendant un looong moment, semblant pris par d'intenses réflexions. La vérité étant que son cerveau ne s'enclenchait juste pas. Pourquoi elle s'excuse ? Qu'est-ce qu'elle veut ?  « Mmmhhh mmhhh... » grommela t-il une nouvelle fois, en ne la lâchant pas des yeux.

« Tu peux répéter ? J'ai pas entendu. » finit-il par lâcher en rejetant son attention sur son verre. « Puis "désolée". Désolée de quoi ? C'est nul. Si déjà j'aurais préféré un merci. » voilà voilà. La tête blonde gérait bien mieux les insultes que les excuses. Il connaissait assez Myra pour savoir qu'elle préférerait sans doute s'arracher la langue plutôt que d'entamer sa fierté. Alors, plutôt que de s'attarder sur ce moment qui ne devait pas être une partie de plaisir pour elle, il avait préféré passer outre ses excuses pour revenir à ce qu'il savait faire de mieux : être détestable. De rien.

*Et donc j'disais... Soit ce verre fera partie des derniers... Soit... Faut qu'j'retourne taper sur la gueule de quelqu'un le temps qu'l'alcool se tasse un peu...*

T'es pas croyable.
©TE




~~~~~~

" If you're going to start a fight... Then start a fight you can actually win."


PREZ || JOURNAL || F.T ||STAZ'S VOICE

" Deux choses me rendent heureux : avoir de l'argent et voir qu'il me reste encore de la bière. " - Staz

on rigole bien.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Let's be weird together || feat. Myra || 15/16 Décembre 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» De l'aide pour Myra {PV Espoir}
» Weird's Pension
» weird war 2
» The Weird Sisters
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ISMADD ::  Le monde des hommes  :: Las Vegas :: Centre-Ville :: Bars-
Sauter vers: