Vous voici dans un monde où les anges contrôlent l'équilibre du monde, complotent, au dépend de toutes les races tant que l'équilibre est conservé. Que serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Les petites annonces :
• Nous recherchons des membres de l'ISMADD et des démons du côté de Lilith !
Nous sommes en janvier 2015

De ce fait, n'oubliez pas de mentionner dans vos Rps
• 1er janvier, Easan chez les anges : c'est le baptême des nouveaux-nés et demi-humains
par le vol dans la cascade.
• 2 janvier, Sikara chez les démons : qui gagnera un humain.... ?
• 14 janvier, Miha Pmai chez les démons, dévoilez votre amour à l'être aimé avec un cadeau !

plus d'informations ?

Partagez | 
 

 Bad dreams are made of me...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Arrivée : 27/01/2018

Plumes : 17

avatar
Elrik Nightmare

MessageSujet: Bad dreams are made of me...   Dim 28 Jan - 19:45

ELRIK NIGHTMARE

1708 ans - 308 - Partisan de Satan - Démon - Masculin - Pansexuel

avatar(s) : Uta de Tokyo Ghoul

De quoi ai-je l'air ?



30 Novembre 2014, alentours de Lobos, Argentine

Elrik regarde le corps désormais sans vie du démon, et soupire avec un air théâtral.

« Tu as été si facile à tuer, que j’en ai presque de la peine pour toi.»

Il jette un œil sur la petite chambre d’hôtel miteuse dans laquelle il se trouve… ça ne sera pas compliqué d’effacer les traces de son passage. Il n’y a même pas de caméras de surveillances.

Sur le lit défait, un papier attire son attention. Il s’agit de l’ordre de mission du chasseur :

« Cible : Nightmare
Nom complet de la cible : Elrik de Zaelphen, anciennement Elrik Berendor, se fait appeler Elrik Nightmare sur terre.
Priorité : moyenne. A occupé le poste de Roi-Démon sous la tyrannie de Satan. A priori plutôt passif, n’a pas tenter de faire obstacle à Lilith.
Dernière position connue : Lobos, Argentine
Description : silhouette fine, taille moyenne estimée à un peu moins d’un mètre quatre-vingts. Peau pâle.
Cheveux noirs, mi-longs et ras sur le côté gauche. Apparence jeune. Visage aux traits fins, porte un piercing sur la lèvre inferieur, côté droit.
Style vestimentaire : Nightmare semble porter une attention particulière à son apparence. Ses ongles sont souvent vernis. Ses tenues sont dans les tons sombres. Ses looks, tirent vers le gothique et le rendent plutôt facile à repérer.
Signes distinctifs : Au naturel ses yeux sont noirs avec une pupille rouge vif. Il porte en permanence des lunettes de soleil. Porte également de nombreux tatouages, notamment sur les bras et les mains, sur le torse, dans le coup.
Instructions particulières : Maras puissant, faire preuve de la plus grande prudence en approchant la cible. Les derniers chasseurs envoyés sur sa piste sont morts dans des circonstances étranges qui laissent penser que Nightmare les a tués, sans pouvoir l’affirmer avec certitude.
»

Elrik fronce des yeux en rangeant soigneusement le morceau de papier dans la poche intérieure de sa longue et légère veste en lin, noire. Il est presque vexé de n’être qu’une « priorité moyenne ». Mais ça explique la faiblesse du chasseur. Si les rumeurs sont vraies et que Lilith prépare effectivement son invasion, alors les chasseurs les plus doués ont surement autre chose à faire que de le chercher lui. Une chose l’inquiète cependant. La description, bien que brève est trop précise à son goût.

Il vérifie son reflet dans le miroir qui orne le mur crasseux de la petite chambre, et s’attarde un instant. Ses iris et ses pupilles rouge vif, sur leur fond noir comme une nuit sans lune lui renvoient un regard moqueur. Il plisse les yeux un instant et ses derniers redeviennent normaux suivant les standards humains.

Il ressert sa veste et enfile ses lunettes de soleils pour cacher ses yeux, on n’est jamais trop prudent. Il passe brièvement la main dans sa chevelure, aussi noire que sa tenue et sort de la chambre avec son habituelle démarche assurée. Un petit sourire ironique posé sur les lèvres.

De ses mains gantées, il ferme la porte à double tour. Il va remettre la clef à l’accueil, et s’introduit dans les pensées du gardien, qu’il a endormi en arrivant. Lorsque ce dernier ouvre les yeux, il n’y a déjà plus personne dans le hall miteux du motel, et il ne se rend même pas compte qu’il était endormi.

Ma façon de penser


31 Novembre 2014, Lobos, Argentine

Elrik lit cette lettre pour la millième fois au moins. Pourtant, il a du mal à calmer le léger tremblement de ses mains qui trahi son émotion.

« Le 15 Avril 1366,

A l’attention de son Altesse royale Satan Ma'Nuoym.

Objet : nomination d'Elrik de Zaelphen au poste de Roi Démon Général de l'Education et de la Culture.

Kartha Ha'ï,

Comme vous le savez, les fonctions de Reine-Démone sont désormais bien lourdes sur mes épaules, et la fin de ma mission est proche. Je me permets donc de vous suggérer une personne pour me remplacer.

Elrik de Zaelphen est, à bien des égards, une personne surprenante. Néanmoins je ne saurais que trop vous conseiller de ne pas vous laisser berner par son apparente inconstance. En effet, il a prouvé sa valeur à de nombreuses reprises.

Il est tout d’abord doté d’une grande patience, qualité indispensable pour un professeur. S’il sait faire preuve d’autorité envers les élèves il sait également se montrer tolérant et à l’écoute de ces derniers, bien plus qu’ils ne l’imaginent. Bien qu’il ait pu se montrer sévère et stricte, il n’a jamais refusé de l’aide à un élève qui en avait besoin et fait très attention à ne pas se montrer injuste. Il n’a jamais refusé de pardonner un élève fautif mais n’accorde pas sa clémence à celui qui récidive.

Malgré ses méthodes peu ordinaires et son style atypique, ses élèves sont satisfaits. Il se montre exigeant mais il les traite de la façon la plus équitable possible. Il bénéficie ainsi d’une popularité certaine auprès du corps étudiant.
Une autre des raisons qui motivent ma décision, est le zèle remarquable dont il fait preuve afin de lutter contre la brutalité des élèves les plus forts envers les plus faibles, bien souvent originaire du Tartare. Il s’est en effet donné pour mission personnelle, de faire en sorte que chaque démon qui rentre à l’Académie ait une chance de développer son potentiel, peu importe sa puissance ou son niveau lorsqu’il arrive. M. de Zaelphen est attaché aux valeurs que nous nous efforçons de transmettre aux jeunes et s’emploi à les diffuser largement.

Vous savez d’ailleurs à quel point il est attaché à nos principes puisqu’il n’a pas hésité à vous prévenir de la traîtrise de son propre frère, ce qui vous à conduit à faire de lui un Sahaya.

Outre ses relations avec les élèves, son talent n’est plus à démontrer. Malgré un don évident pour la télépathie il a toujours cherché à aller plus loin et a travaillé dur pour se perfectionner. Vous ne trouverez pas de Mara plus doué et tout le monde ici s’accordera pour dire que sa puissance et son expérience personnelle en font la personne idéale pour me remplacer.

Enfin, sur une note plus privée, M. de Zaelphen malgré son apparente immaturité et son style vestimentaire qui peut sembler inadapté pour un professeur, est marié depuis maintenant cent-soixante années et vie une situation tout à fait stable. Il n’a jamais été impliqué dans une quelconque affaire qui pourrait remettre en doute sa légitimité en tant que Roi Démon. De plus Il n’a jamais laissé sa vie personnelle impacter son travail et ce malgré les nombreux drames qui ont frappé sa famille. Je pense donc qu’il ne faut prêter aucune crédibilité aux rumeurs farfelues et dénuées de tout fondement, sans doute inventées par ses rivaux, quant à sa potentielle implication dans certains malheureux événements.

Ainsi je recommande très fortement Elrik de Zaelphen pour me remplacer en tant Roi Démon Général de l’Education et de la Culture, et je renouvelle par la présente lettre tout le soutient que je lui porte, ainsi que la confiance absolue que j’ai en lui.

Votre dévouée Wilhelmyna Korzeniowski,

Reine-Démone Générale de L’éducation et de la Culture.
»

Il plie la lettre soigneusement et la range dans sa valise. Il sait qu’il devrait s’n débarrasser, mais c’est impossible. Après tout, c’est l’une des dernières choses qu’il lui reste de Myna, celle qui lui a probablement sauvé la vie lorsqu’elle l’a repéré à l’Académie, il y a maintenant plus de mille ans.

Une lettre bien élogieuse songe-t’il encore lorsque qu’il monte dans le taxi qui doit l’emmener à l’aéroport de Buenos Aires. Myna tenait absolument à ce qu’il soit son successeur à la tête de l’académie. Il faut dire qu’elle était plus sa mère que sa supérieure hiérarchique.

Elrik, affalé sur la banquette arrière sourit en pensant à tout ce que Myna avait omis dans sa lettre. Son humeur massacrante du matin, ses régulières disputes avec les parents d’élèves qui n’appréciaient pas qu’il recadre trop sèchement leur progéniture. Il en avait vu passer des petits abrutis imbus d’eux-mêmes qui brutalisaient tous ceux qui avaient le malheur de ne pas être aussi chanceux qu’eux.

Elle n’avait pas non plus précisé à quel point il aimait s’échapper dans le monde des humains lors de ses congés,ni comment il buvait de façon déraisonnable lors des jours de fêtes, dansant souvent jusqu’au petit matin. Elle avait été obligée de parler de son look « atypique » comme elle disait, mais elle avait soigneusement évité le côté fêtard.

Mais le sourire d’Elrik s’évanouit quand il réalise à quel point il a changé depuis la rédaction de cette lettre. Il n’est plus vraiment le même depuis son exil. Depuis que Balthazar est… Depuis qu’il est veuf. Ça fera bientôt plus de soixante-dix ans mais l’absence de son mari est toujours aussi douloureuse. Bien sûr, il a eu ses amants et amantes humains depuis, mais il n’arrive toujours pas à se considérer autrement que comme marié. Il imagine tout à fait Bal entrain de l’attendre à Buenos Aires. Il l’accueillerait surement en râlant parce qu’il était encore en retard. De toute façon il choisit ses amants selon leur compte en banque et leur faiblesse psychologique, rien à voir avec les sentiments. Les siens sont morts avec Bal.

Perdu dans ses souvenirs il sursaute lorsque le chauffeur lui annonce qu’il est arrivé. A cet instant il se reprend immédiatement, il est dangereux pour lui de se perdre ainsi dans ses pensées. Les chasseurs de Lilith sont peut-être encore à ses trousses, ce n’est pas le moment de baisser la garde. Il paye le conducteur et pénètre dans l’imposante structure de verre et de béton.

Et maintenant, direction Las Vegas !  

Ce que je sais faire....


Spécialité :

Mara:
Elrik est un puissant Mara, spécialisé dans la suggestion à un niveau très élevé. Ses pouvoirs sont portés sur le domaine psychique. Télékinésiste talentueux, il est aussi capable de transmettre des pensées aux gens de façon assez précise. Il faut pour cela que la personne soit dans son champ de vision où qu’il connaisse cette dernière et qu’elle ne soit pas trop loin.

Mais sa grande spécialité, est comme il l’appelle, le monde onirique, d’où le nom de Nightmare, qu’il a définitivement adopté depuis le début de son exil. En effet il est connu pour s’infiltrer dans les rêves de ses cibles et les manipuler à sa guise, leur faisant parfois vivre les pires horreurs imaginables et inimaginables. Soit il attaque dans leur sommeil, soit il les endort lui mêmes notamment en utilisant ses miasmes, et alors la victime se retrouve piégée dans ses cauchemars.

Plus subtile, il peut également influencer ses victimes afin de modifier leurs pensées, leur point de vue sur un élément. Une telle pratique requiert du temps et des efforts et le résultat dépend toujours de la personne influencée.

Il peut également suggérer à une personne de se comporter d’une certaine façon ou d’accomplir une action. Cela s’apparente à un contrôle télépathique, mais ça dépendra encore de la suggestion et de la personne ciblée. Il sera facile de suggérer à une personne qui rentre chez elle le soir de s’endormir. La même chose sera bien plus compliquée s’il est à la salle de sport.

Cependant le développement de ses capacités psychiques c’est fait au dépend de sa force physique, l’affaiblissant sur plusieurs points, ce qu’il appelle le « mal du rêveur »

Capacités communes :


Miasme  : Très bonne maîtrise du miasme, dont il se sert souvent pour étourdir ses victimes ce qui lui permet ensuite de manipuler leur esprit avec plus d’aisance.

Pacte : il en a fait plusieurs en arrivant sur terre mais a arrêté car ils permettaient aux chasseurs de remonter jusqu’à lui trop facilement.

Tracer un portail :  connait les portails de la terre et de l’enfer, mais n’a utilisé aucun des deux depuis 70 ans.

Aura : L’aura d’Elrik est plutôt froide. Depuis quelques siècles elle également fluctuante, comme si elle était sans cesse en mouvement. Cela est dû au mal du rêveur.

Régénération : régénération moins efficace que les autres démons de classe haute.

Force physique améliorée : Autrefois, il était doué au combat physique puisqu’il a été soldat durant quelques années, mais il a énormément perdu tant à cause du manque de pratique que du mal du rêveur. Il sait se servir des armes à feu et en possède un colt 45. Il n’est pas mauvais tireur, sans être excellent.

Métamorphose  : c’est sa capacité la plus impactée par le mal du rêveur, il ne se sert de cette capacité que pour changer ses yeux qui sont trop voyants, malheureusement il arrive régulièrement que ses yeux reprennent leur apparence démoniaque sans qu’il ne s’en rende compte, d’où les lunettes de soleil qui masquent en permanence son regard.

Langues : Démonique, Anglais, Espagnol, Français, Italien, Latin et Grecque ancien.

L'histoire qui m'anime

Pour bien comprendre, l’histoire d’Elrik, il faut remonter loin dans le temps, très loin. Au début du règne de Bélial et Sorène.

L’ascension de ces derniers ne se fit pas sans heurts, et ils eurent des alliés comme des ennemis. Parmi leurs soutiens, il y eut notamment Berenkor un démon élémentaire de classe haute, dont les descendants racontent qu’il était capable de commander au ciel des enfers.

Le problème des démons puissants, c’est leur infertilité. Heureusement, Berenkor réussit à avoir un fils en s’accouplant avec une démone de basse classe. Son héritier, bien moins puissant que lui n’eut pas de problèmes pour enfanter. Et ainsi la famille Berenkor fit son chemin, se targuant de fournir à Bélial de forts et puissants combattants.

Puis, en -417, Melian Berenkor, alors à peine âgé de 75 ans devint le dernier héritier de la grande famille, lorsque ses parents périrent, dans des conditions plutôt étranges. Les Berenkor, même s’ils étaient moins appréciés par Satan que par son père, demeuraient proches du pouvoir et étaient sans cesse mêlés à des luttes intestines. Cette tendance à se faire des ennemis, ajoutée à la faible fertilité des démons les plus puissants firent de Melian le dernier représentant de cette ancienne lignée.

Melian, qui comme son illustre ancêtre était un élémentaire de classe haute, maniant la foudre avec brio, était horrifié, à l’idée de voir la lignée s’éteindre avec lui. Ainsi, il n’eut de cesse, tout au long de sa vie, de tenter par tous les moyens de se reproduire. Il parvint à avoir six enfants, tous de mères différentes. Il épousa Vaalann, une élémentaire de bonne famille, et mère de son fils ainé, qu’il nomma Hiergon. Il eut les quatre enfants qui suivirent avec des démones de classes moindre, Enroleun, Tyrina, Renya et Meridan. Hiergon était son fils le plus puissant, son digne héritier et le futur chef des Berenkor.
Melian avait prévu de s’arrêter à cinq enfants et son sixième fils fut une heureuse surprise. Il fut conçu avec une de ses amantes : Hellena, une Mara de classe haute. Elle-même n’avait jamais imaginé pouvoir un jour avoir un enfant, et sa grossesse était un vrai miracle.

Lorsque le bébé vu le jour, Melinor et Vaalann assassinèrent Hellena. En effet, cette dernière avait clairement montré à quel point elle était attachée à l’enfant. Cependant, si Vaalann était prête à accepter toutes les aventures de son mari, il était inconcevable que ses amantes puissent espérer plus qu’une aventure. Et Melian était bien d’accord. La famille était plus importante que tout et il ne pouvait y avoir qu’une seule et unique mère pour ses enfants, même s’il ne s’agissait pas de leur mère biologique.

De plus, cet enfant était le fruit de l’Union de deux puissants démons, il pourrait donc rivaliser avec Hiergon. De fait Vaalann tenait à le garder sous sa surveillance en permanence. Hors de question de voir son vrai fils, écarté du poste de chef de famille.

C’est ainsi que débuta l’existence d’Elrik Berenkor, sixième enfant de Mélian Berenkor, un matin de l’hiver 308.

*****

L’inimitié de Vaalann et Hiergon aurait pu demeurer sans conséquence pour le petit Elrik, car pour Mélian, seule la force comptait, aussi si Elrik se montrait plus puissant que Hiergon dans le futur, cela ne le dérangeait pas outre mesure. Ce qui fit réellement basculer la vie d’Elrik, c’est son pouvoir. En effet il devint un jour évident que contrairement à sa famille, Elrik n’était pas un élémentaire, mais qu’il avait hérité des pouvoirs psychiques de sa mère, une première chez les Berenkor. Jamais Mélian n’avait envisagé que les gênes d’Hellena puissent surpasser les siens et faire de son fils un Mara.

A partir de ce moment, Elrik devint un paria pour sa propre famille, l’erreur de son père, qui après lui, ne tenta plus d’avoir d’enfants et renvoya toutes ses maitresses, sur les conseils de Vaalann. Elrik était le fils dont on avait honte, le frère dont l’existence embarrassait tout un chacun.  Pour ne rien arranger, il était plutôt maigrichon et peu impressionnant, avec une apparence totalement banale, pas de cornes ni d’ailes, le teint blafard et les cheveux noirs, on pouvait facilement le confondre avec un humain si ce n’est pour ses yeux, qu’il tenait de sa mère, rappel permanent de l’échec des gênes Berenkor.

Souffre-douleur de la famille, battu par ses frères et sœur, haït par ses parents, il demeurait cloitré dans le manoir Berenkor à Erèbe, n’ayant quasiment pas le droit de sortir. Il ne fallait pas que les gens sachent que Mélian Berenkor avait un fils aussi faible. Elrik timide et extrêmement réservé ne connaissait que cette vie, il ne réalisait pas le mal qu’on lui faisait et restait docile, passant le plus clair de son temps perdu dans ses rêves et ses pensées, où il était libre de façonner le monde comme il voulait.

Contre l’avis de Vaalann, Mélian décida d’envoyer Elrik à l’académie. Au départ, le même schéma se reproduit. Effacé et discret, il devient vite le punchingball de ses camarades. Jusqu’à ce qu’un de ses professeurs réalise que derrière le frêle démon se cachait un Mara avec un grand potentiel.

Elrik, guidé par ses enseignants devint rapidement un très bon élève et finit par attirer l’attention de Wilhelmyna Korzeniowski, la Reine Démone de l’académie. Elrik maniait les pouvoirs maras avec talent, et lui qui a toujours été traité d’incapable réalisait enfin qu’il était très doué. Le garçon timide devint extraverti et exubérant, désormais, il aimait qu’on le remarque et qu’on s’intéresse à lui.

Il passa de nombreuses années à l’académie et mena des recherches poussées sur les pouvoirs psychiques, notamment sur ce qu’il appelait le monde onirique, un monde dans lequel il voyageait depuis qu’il était tout petit, pour échapper à son triste quotidien. Il termina ses études par deux ans sur terre, où il apprit le Latin et les coutumes humaines.

Au grand dam de Wilhelmyna, à son retour en Enfer, il s’engagea dans l’armée comme tous les Berenkor avant lui. Mais loin de gagner le respect de ses paires comme il l’espérait, il demeura un sous-fifre et Hiergon et Mélian prirent un malin plaisir à bloquer sa progression. Malgré le succès de ses études, il restait un raté aux yeux des siens.

Après une dizaine d’années de ce traitement, Elrik, dégouté à jamais de sa famille quitta l’armée et devint professeur de langues humaines à l’académie, grâce à Whilelmyna qui ne l’avait pas oublié.  

*****

Elrik, professeur talentueux, devint chargé de la section magique en 410. Il tenta de se réconcilier avec sa famille, en vain. Mélian, soutenu par Vaalann et ses autres enfants, alla jusqu’à le menacer de mort : non, sa descendance ne pouvait pas être un professeur à l’académie. Elrik, par sa simple existence, souillait le nom de Berenkor.

Malgré sa réussite académique et professionnelle, il semblait qu’Elrik ne parviendrait jamais à oublier sa famille et à passer à autre chose. Jusqu’à ce que commence la chute vertigineuse de la famille Berenkor.

Tout commença en 589. Le mécontentement grondait parmi certains « nobles » d’Erèbe, contre la politique, dite laxiste, de Satan. Aussi lorsqu’un certain Tarkel, habitant d’Erèbe, fut condamné pour le meurtre et le viol de plusieurs habitantes du tartare et de Mésos, certains membres de cette aristocratie protestèrent contre un tel jugement. Cela signifiait que l’un d’eux pouvait être condamné pour avoir tué un démon inférieur et ils ne voulaient pas l’accepter.

Meridan, le 5ème fils de Melinor, prit alors la tête d’une petite rébellion, qui prévoyait de créer un incendie de grande ampleur à Mésos, et dans le même temps de faire évader Tarkel. Le but étant de montrer à Satan que cette politique en faveur des faibles ne pouvait pas durer. Toutefois, la veille de l’attentat, Elrik apparu en rêve à Satan et le prévint de la traîtrise de son frère.

Satan parvint ainsi à étouffer dans l’œuf le soulèvement. Elrik dressa pour lui une liste de tous les soutiens de Meridan, et ils furent arrêtés. Mélian, haut gradé dans l’armée, fut contraint de livrer lui-même son propre fils.

Elrik fut surnommé l’œil de Satan, celui qui voit les complots, Et le roi des Enfers fit de lui un Sahaya.

Meridan, incarcéré, trouva la mort au cours d’une violente dispute qu’il avait lui-même provoqué, avec l’un de ceux qui l’avaient suivi.

Cette affaire, plongea la famille Berenkor dans la tourmente. Beaucoup de démons, plutôt satisfaits par les actions de Satan, se mirent à pointer du doigt les agissements très discutables de cette ancienne famille.

Environ un siècle après la mort de Meridan, le quatrième enfant de Mélian, Renya, voulu venger la mort de son frère en prison. Elle alla jusqu’à provoquer en duel, la famille du meurtrier et ainsi, elle perdit la vie durant le combat.

Ne sachant que faire, la fratrie Berenkor restante, se déchira sur la question de savoir s’il fallait donner suite ou non. Mélian et Vaalann calmèrent leurs enfants : Renya avait elle-même provoqué le couple de démon. Sa mort était triste mais une vengeance était impossible, d’autant plus que l’épisode de la révolte menée par Meridan était loin d’avoir été oublié.

Mais un soir Enroleun, en décida autrement, bien décidé à venger sa sœur cadette. Toutefois Tyrina le surprit et voulu l’empêcher de faire une bêtise. S’ensuivit un combat violent, qui se soldat par la mort, accidentelle d’Enroleun.

Tyrina, rongée par la culpabilité, s’enfuit dans la forêt. On n’entendit plus jamais parler d’elle. Pendant des années, Mélian mena des recherches pour savoir ce qui lui était arrivé à sa fille mais il ne trouva rien d’autre que son arme, à proximité du territoire Malakit.

Vaalaan et Hiergon eux espéraient profiter de cette hécatombe. En effet, Hiergon devenait alors le seul et unique héritier Berenkor, Elrik n’étant même pas une option envisageable. Tout ce qu’il manquait à Hiergon était un enfant, afin d’être sûr que la lignée ne s’arrêterait pas. En l’an 800, il devint enfin père. La mère, une démone de basse classe disparut mystérieusement quelque mois après la naissance de l’enfant.  

Hiergon avait tout pour lui et les Berenkor semblaient enfin tirés d’affaire. Les scandales et les morts successives de leurs enfants commençant à être oublié.

Si ce n’est que Vaalena, la fille de Hiergon était une élémentaire plutôt faible, vu que sa mère était une démone de basse classe. Aussi la jeune fille n’était assez bien ni pour son père, ni pour ses grands-parents.

Lorsqu’elle rencontra Elrik à l’académie, elle se rendit compte qu’elle pouvait elle aussi avoir une vie autre que celle qui avait été tracée pour elle par son père et ses grands-parents. Evidemment, lorsque que Hiergon comprit que sa fille voyait régulièrement son frère indigne, il entra dans une colère noire, interdisant à sa fille de retourner à l’académie, la séquestrant au manoir Berenkor.

Les années puis les décennies passèrent et rien ne changeait, malgré les nombreuses tentatives d’Elrik pour voir sa nièce et renouer avec sa famille. Heureusement il arrivait à lui rendre visite en rêve régulièrement. Mais les rêves restaient un moyen de communication limité.

Vaalann de son coté, voyant Hiergon sombrer dans une sorte de dépression, lui conseilla de faire un autre enfant. Celui-ci s’employa à la tâche sans succès. Vaalena elle disparut complètement et totalement de la circualtion, comme sa mère avant elle, et la mère d’Elrik très certainement.

Lorsqu’il devint impossible pour Elrik de rejoindre les rêves de sa nièce, il réalisa que Vaalann avait probablement assassiné sa propre petite fille, se rendit au manoir où il se disputa longuement avec son père, son frère et sa belle-mère. Hiergon, ne semblait pas plus touché que ça par la « disparition » de sa fille, puisqu’il était persuadé qu’il aurait un autre enfant. Cette fois c’est Elrik, qui entra dans une colère noire et maudit toute sa famille.

C’est une dizaine d’années plus tard, que Hiergon, toujours sans enfants, commença réellement à s’enfermer dans la dépression. Il dormait de plus en plus et mangeait de moins en moins, il prétendait que la fin du monde approchait. Au début, c’était discret, mais avec le temps cela empira. Il se prenait pour un élu, et clamait haut et fort que la fin des enfers approchait. Il prédisait qu’Erèbe se verrait noyée par les flots, que des tempêtes terribles dévasteraient tout.

Après plusieurs décennies il était complètement dément, ne reconnaissant même plus son père par moment. Il prétendait que Vaalann voulait sa mort et il tenta même de la tuer, avec énormément de maladresse. Il devint de notoriété publique que l’héritier Berenkor était totalement cinglé, et s’en fut trop pour Mélian. En effet, il n’y avait plus de salut possible pour son fils favori. Même sous Satan la loi du plus fort demeurait et les Démons séniles ne faisaient jamais long feu.

Mélian, la mort dans l’âme, exécuta lui-même son héritier, mettant ainsi fin à ses souffrances, selon lui. Vaalann elle ne l’entendait pas ainsi et lorsqu’elle réalisa que son mari avait tué son fils, son ire fut terrible. Elle affronta, Mélian, et tenta de le tuer. Elle échoua, mais le chassa du manoir familial.
Quelques jours plus tard, le 14 Janvier 1205, le manoir fut détruit dans un terrible incendie, On ne retrouva de Vaalann qu’un corps calciné.

Alors Mélian réalisa avec horreur que ce qu’il avait tant redouté, était arrivé : la lignée allait s’éteindre avec lui. Il restait Elrik, qui était encore un Berenkor. Mais cela ne dura pas. En effet il refusa catégoriquement toutes les tentatives de réconciliations hypocrites de son père, refusant d’oublier le funeste destin de la petite Vaalena. En Juillet 1206 il épousa Balthazar de Zaelphen, et devint Elrik de Zaelphen, faisant ainsi de Mélian de dernier Berenkor.

Il accusa alors son fils d’être à l’origine de tout ce qui était arrivé aux Berenkor. Il affirmait que c’était lui qui les avait tous contrôlés grâce à ses pouvoirs de Mara. Mais Mélian n’ayant plus autant d’influence que par le passé, ses accusations restèrent de simples rumeurs.

*****

Elrik de Zaelphen fut nommé Roi démon, quelques décennies plus tard, sur recommandation de Wilhelmyna, La reine-Démone en titre, après une entrevue assez éprouvante avec Satan.

Le roi des enfers avait eu vent des rumeurs quant à son implication dans les tragédies qui avaient frappé sa famille. Même si Elrik était un partisan reconnu, Satan ne souhaitait pas voir un meurtrier à a tête de l’Académie.

Le professeur de Zaelphen se trouva bien petit face à son souverain. S’il ne nia pas avoir influencé certains évènements, il insista sur son innocence dans tout ce qui était arrivé à Méridan. Il insista également sur le fait qu’il n’avait privé personne de son libre arbitre, même lui n’était pas capable d’obliger une personne à commettre de tels actes. On pouvait certainement lui reprocher l’état de Hiergon mais pas les décisions de Mélian et Vaalann. De même, s’il avait pu exacerber les tensions entre ses frères et sœurs, ils s’étaient entre-tués d’eux-mêmes. Quant à Vaalena… Il était bel et bien coupable de ne pas avoir su faire pour elle, ce que Wilhelmyna avait fait pour lui. Il était coupable, mais il n’était pas le seul responsable.

Au final, il avoua que lui-même n’était pas certain de l’étendue de son influence sur les funestes événements qui avaient frappés sa famille, et il promit à Satan de ne plus influer de la sorte sur son père.  

Qu’est ce qui décida Satan ? Son honnêteté ? Le regret dans sa voix lorsqu’il parla de sa famille ? La responsabilité de cette dernière ? Elrik ne le sut jamais, mais en 1366, il devint Roi-Démon, et il en fut le premier surpris.

Mélian s’éteint seul à Erèbe, en Janvier 1371. Elrik se contenta de hausser les épaules lorsque Balthazar le lui annonça. Il n’avait jamais eu de père.

Les siècles qui suivirent furent paisibles et heureux pour les époux de Zaelphen. Elrik était très investi dans l’académie, où il était reconnu comme il ne l’avait jamais été par sa famille. Lui et Balthazar firent partie des nombreux soutiens de Satan, en faveur de l’abolition de l’esclavage, mais à par cela, peu de choses virent troubler leur existence plutôt paisible.

*****

Puis la vie d’Elrik bascula de nouveau, lorsque Lilith pris le pouvoir. Il n’avait pu fuir sur terre que grâce à Balthazar, qui s’était sacrifié pour qu’il puisse s’échapper. Il est ainsi arrivé à Las Vegas en 1944, accablé par le chagrin et le désespoir.

Totalement désemparé, Elrik abandonna le nom de Zaelphen, trop douloureux pour lui, et commença à se faire appeler Nightmare, référence peu subtile à ses capacités. Il vécu comme un parasite en s’entichant d’un riche propriétaire d’hôtel dont il manipulait les pensées, James Gables. Mais James était mêlé à la mafia et il y entraina Elrik. Au bout de quelques années, certains finirent par réaliser qu’il arrivait des choses bien étranges à ceux qui menaçaient trop Elrik. Lorsqu’un des hommes travaillant pour James s’approcha trop de la vérité après avoir vu les vrais yeux d’Elrik, l’ex Roi-Démon parti en emportant avec lui une partie de l’argent de James, et fuit en Europe.

Il poursuivit sur le même modèle, tel un parasite, et vit toujours de la sorte aujourd’hui, en changeant de pays dès que quelqu’un réalise qu’il n’est pas tout à fait normal ou que qu’un des chasseurs de Lilith le trouve. Il parasite toujours une personne sensible à ses charmes et vit à ses crochets, lui dérobant de l’argent en le quittant, ce qui lui donne aujourd’hui une situation financière relativement confortable, avec plusieurs comptes bien remplis. A chaque fois, Elrik choisit des hommes ou des femmes eux-mêmes dans une certaine détresse sentimentale, sans famille et avec peu d’amis. Des gens fortunés mais malheureux qui jouent souvent avec les limites et qui sont susceptibles de le trouver attirant. Des personnes qui consomment sans aucune modération, alcool, sexe et drogue, ce qui facilite la manipulation.

Ainsi il quitta Las Vegas en 1951 pour Rome, puis partit à Paris, s’installa ensuite quelques années à la Nouvelle Orléans. Il retourna ensuite en Italie où il demeura pendant presque trente ans, baignant dans un univers mafieux, puis partit en catastrophe en Amérique du sud, échappant de justesse à la police italienne.  

Elrik est en Argentine depuis 2009, concubin d’une certaine Malena Cartin, riche héritière dépressive et alcoolique, propriétaire d’une boite de nuit, lieu privilégié de la pègre locale. Il a décidé de retourner à Las Vegas après avoir été retrouvé par un des chasseurs de Lilith. Après tout il n’a pas mis les pieds là-bas depuis 1951 et même s’il sait à quel point la ville a changé, il est curieux de constater lui-même les changements.

De plus, avec les rumeurs concernant l’attaque hypothétique de Lilith il a l’intuition que bien des choses pourraient se passer à Las Vegas, et il aimerait être le premier au courant.

En effet, lorsqu’il a entendu parler cette potentielle invasion, Elrik a réalisé qu’il venait de passer plus de sept décennies à se morfondre, et à essayer d’échapper à ses souvenirs douloureux en se distrayant avec des humains, eux-mêmes plongés dans une certaine misère sentimentale. Il a usé et abusé des distractions terrestres pour ne pas faire face à la perte de son titre, de son métier et de son mari.

Et aujourd’hui il n’a rien fait contre Lilith, rien fait pour venger Bal, rien fait pour honorer la mémoire de Satan. Mais si Lilith envahit la terre, il ne pourra pas s’échapper vers un autre monde cette fois. De toute façon Bal ne peut plus se sacrifier pour lui. Alors désormais, il veut savoir ce qui va passer et il veut faire face. Reste à savoir s’il en a encore la force.  


derrière l'écran  

Rik - J'ai 20 ans... depuis quelques années - 4/7
Comment avez vous trouvé le forum ? En naviguant au gré des partenariats


Dernière édition par Elrik Nightmare le Ven 2 Mar - 17:49, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 12/03/2017

Plumes : 144

Age : 23

Localisation : Erèbe

avatar
Amethyst Canbahd
SECTION ESPIONNAGE
BRHAT - PETIT KWEKWE

MessageSujet: Re: Bad dreams are made of me...   Dim 28 Jan - 21:20

Bienvenue :3

J'aime ton vava ♥️!

~~~~~~

▵ What's the Use of Feeling Blue ? ▵
©️endlesslove.
Talk in #AFAFAF
Boy Voice || Girl Voice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 23/02/2017

Plumes : 547

Localisation : Au Tantum

avatar
L'Équilibre
AM I GOD ?

MessageSujet: Re: Bad dreams are made of me...   Dim 28 Jan - 21:40

Hey 8D

Bienvenue à toi héhé =3 !


~~~~~~

Disponibilités :
L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 23/02/2017

Plumes : 156

Age : 26

Localisation : ISMADD

avatar
Tsaï Shen
EX ROI-DEMON GENERAL
ISMADD - SURVEILLANT

MessageSujet: Re: Bad dreams are made of me...   Dim 28 Jan - 22:12

Bienvenue camarade démon !

~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 27/01/2018

Plumes : 17

avatar
Elrik Nightmare

MessageSujet: Re: Bad dreams are made of me...   Dim 28 Jan - 22:59


Merci chers tous Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 27/01/2018

Plumes : 17

avatar
Elrik Nightmare

MessageSujet: Re: Bad dreams are made of me...   Mar 27 Fév - 14:40

Désolé pour le double post,

C'est juste pour prévenir que ma fiche est (enfin) finie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 23/02/2017

Plumes : 388

Age : 24

Localisation : ISMADD, zone scientifique

avatar
Satan Ma'Nuoym
EX-ROI DES ENFERS
ISMADD - COMATEUX

MessageSujet: Re: Bad dreams are made of me...   Ven 2 Mar - 13:43

Heeeeey Elrik Very Happy

Désolée pour le temps que j'ai mis héhé, j'ai repéré un unique petit fail qui n'a que peu d'importance
Citation :
Même sous Lucifer la loi du plus fort demeurait et les Démons séniles ne faisaient jamais long feu.


Cétout =P

Je te remercie d'avoir fouillé le forum, le temps de l'attente valait bien la fiche que j'ai beaucoup aimé, qui est travaillée, rien qu'avec les relations entre la famille mais aussi la lettre de recommandation de la Reine démone qui faisait vraiment très réel ... Mahäna h'ai  à toi ! bon pour la peine  Kartha Ha'ï , tu le mérites.

J'ai aimé le passage avec Satan héhé 8D Sa Majesté peut-être impressionnant parfois oui oo

On se fera un RP quand tu veux, promis ~

Je te valide ;)  [oui le petit fail n'empêche en rien la validation]

   N'oublie pas de venir poster dans les sujets ton / tes avatars , si tu as fais un pacte dans ton histoire, ton pouvoir si tu es demi-humain / ange / démon ainsi que le grade que tu occupes ! D'ouvrir ton Journal et de faire ta fiche technique  Merci ! ~

Des bisous ;)

N'hésite pas à me MP pour qu'on s'ouvre un Rpey dans le passé si tu veux 8D
N'hésite pas non plus (je parle pour lui) à MP Tsai (ancien roi démon général) et Amethyst (ancienne sahaya) pour voir pour un lien ou autre :3
Nous avons aussi Salem, ancien roi démon ambassadeur qui est certes absent actuellement mais que j'espère tu pourras contacter à son retour o/

~~~~~~

L - M - M - J - V - S - D

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Arrivée : 27/01/2018

Plumes : 17

avatar
Elrik Nightmare

MessageSujet: Re: Bad dreams are made of me...   Ven 2 Mar - 17:47

ce fail !

Enfin merci pour les compliments et pour la validation Very Happy

je note tous ces rp potentiels et je corrige ce fail ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bad dreams are made of me...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad dreams are made of me...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» *Sweat dreams are made of this* [PV Sacha] [Fini]
» Sweet dreams are made of you ♦ Dalia
» (Tear) sweet dreams are made of this.
» The animal farm, crazy dreams are made of this
» ☞ sweet dreams are made of this.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ISMADD ::  Passage administratif  :: Cartes d'Identité :: Identités validées-
Sauter vers: