Vous voici dans un monde où les anges contrôlent l'équilibre du monde, complotent, au dépend de toutes les races tant que l'équilibre est conservé. Que serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Nous sommes en février-mars 2015
• 10 février - Saytana janma : Fête révolue en l'honneur de Satan.
• 27 mars - Ekiikarana : Fête de l'unification des Enfers, de coutume un tournois est organisé.

Evenements en cours
- 14 février : un démon s'introduit à l'ISMADD. www
- 4 mars : réveil de Satan, les missions non vitales de la journée sont annulées. www
- 4 mars : réunion générale de l'ISMADD www
- 11 mars : un démon déclenche un incendie à Las Vegas. www

Nous recherchons : des alliés de Lilith, les Conseillers des Anges et des Civils toutes races confondues !

Partagez | 
 

 Sous surveillance | solo | 10 février 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Arrivée : 18/09/2018

Plumes : 151

Age : 22

Localisation : Ismadd

avatar
Flippy Casey
ISMADD - Chef section informatique - Golbut

MessageSujet: Sous surveillance | solo | 10 février 2015   Dim 28 Oct - 14:34



Stranger Thing
"I've been watching you from the start "

Pour comprendre ce qui va suivre, il faut légèrement remonter dans le temps, peu avant ma mésaventure avec Azem. C'est l'un de mes employés qui crut remarquer une anomalie, décidant de me pencher sur le cas, je décelai après quelques heures de travail des traces d'un logiciel espion sur nos bandes de surveillance. Quelqu'un avait tenté d'hacker les fichiers de l'Ismadd. Du moins, c'est ce que je supposais car je n'avais encore aucune idée des motivations de notre petit espion. Un amateur ? Certainement pas, il n'avait laissé que peu de traces, pour ne pas dire aucune. Bien que j'aime tout gérer par moi-même, j'avais jugé bon d'en faire part au conseil administratif. Si quelqu'un avait des mesures à prendre, c'était bien eux et il était de mon devoir de leur faire des rapports réguliers. Surtout quand de tels événements se produisaient. Je m'étais donc rendu dans le bureau de l'un de nos coordinateurs pour lui communiquer, non pas sans honte, cette terrible nouvelle. Chaque intrusion dans notre système de sécurité était un véritable échec. Néanmoins, monsieur le grand manitou ne sembla pas m'en tenir rigueur et me confia, avec une expression indescriptible, la tâche d'en apprendre autant que je le pouvais et de lui communiquer un nouveau rapport dans les plus brefs délais.

C'est ainsi que je m'attelais à la tâche, enfermé dans mon obscur bureau où les paquets de chips s'empilaient. J'étais déterminé à percer cet hackeur à jour tout comme je l'avais été avant d'être arrêté et emmené ici. Oh, l'une des meilleures choses qui me soient sans doute arrivées, mais ce n'est pas le sujet. Pendant deux journées entières, je confiais la gestion du pôle informatique à un petit nerd de confiance, avec comme seule consigne de me contacter en cas d'extrême urgence. Deux journées bénies pour mes détracteurs. J'avais fini par retrouver les traces du hackeur. Des bribes de résidus de son passage… C'était vraiment infime et il m'était impossible de remonter dans les données pour identifier une adresse IP. C'était une cyber attack parfaitement menée, je devais bien l'admettre. Puisque j'étais dans un premier temps dans l'incapacité de l'identifier, je devais au moins déterminer quelle avait été la cible de son intérêt. Ou de leurs intérêts. Nous pouvions avoir à faire à un individu isolé comme à une organisation. Que des fichiers de l'Ismadd tombent entre de mauvaises mains serait… Une véritable catastrophe. Si bien à l'échelle de l'organisation qu'à mon échelle personnelle.

A force d'analyses beaucoup trop complexes pour que je puisse vous les expliquer… Je tenais enfin quelque chose. Quelque chose de plus ou moins tangible. Je n'étais qu'à demi satisfait mais… J'avais suffisamment de matière pour transmettre mon rapport en personne à ces messieurs / dames du conseil. Sans me préoccuper de la tête de déterré que je devais avoir, ni de l'heure tardive qu'il était, je sortis ENFIN de mon antre sous les yeux ébahis de mes petits lutins. Faisant simplement signe que ce n'était pas le moment d'interrompre mon épopée, je me dirigeai et entrai dans le bureau du grand manitou sans vraiment y être attendu.  

« Monsieur. » dis-je en esquissant un poli signe de tête tout en déposant une petite pile de papiers juste sous son nez. De la paperasse administrative retraçant ma démarche et mes trouvailles rien de plus.

" Du nouveau Mr. Casey ?"

« Alors j'ai une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle… Je commence par laquelle ? »

" Faite au plus vite Mr. Casey, il est tard et je n'ai pas de temps à perdre, vous non plus d'ailleurs. "

Ouh, il n'était pas d'humeur à plaisanter le monsieur.

« Bien alors… La mauvaise nouvelle, c'est que le hackeur reste introuvable. Sa technique est remarquable et ne fait aucune vague… Je devrais peut-être lui demander des cours de soutien haha. ~ » Silence gênant. Il m'a regardé. Je l'ai regardé. Il m'a regardé. J'ai compris que Flip avait fait un flop. « Ouais donc on va abandonner l'humour... Je disais donc, impossible de localiser la source de l'attaque ni même son identité MAIS la bonne nouvelle c'est qu'aucun fichier n'a été copié ou dérobé en revanche... » Je plaçai devant lui quelques images d'une caméra de surveillance. « Une personne s'est introduite dans les locaux. Ces images, de mauvaises qualité je l'avoue, sont tout ce qu'il reste et que j'ai pu sauver. J'en suis donc arrivé à la conclusion que le hackeur avait pour but de détruire les bandes de surveillance retraçant cette intrusion. »

Sur les morceaux de vidéo que j'avais pu récupérer, on pouvait voir une personne aux cheveux longs entrer dans une pièce secrète. Secrète parce que j'ignorais son existence, ainsi que ce qu'il se trouvait à l'intérieur. Quelque chose me disais qu'un événement d'une grande importance néanmoins dissimulé aux oreilles des moins influents avait titillé la barbichette de monsieur le coordinateur. Les informations que j'avais à lui communiquer n'avaient donc rien de surprenantes pour lui. Si c'n'est l'image de cet intru qui avait fait vibrer sa narine gauche. Monsieur le coordinateur n'était pas content.

« Comme vous pouvez le constater, ces images sont néanmoins trop floues pour pouvoir identifier cet intru. Nous le voyons entrer et non ressortir. Il est évident que nous n'avons pas pu sauver toutes les images, mais cela nous conduit à deux possibilités : soit il nous manque effectivement un passage, soit il est sorti par un portail, ce qui implique directement les démons. » je marquai une pause avant d'en arriver aux conclusions « La coordination de cette intrusion et du piratage de notre système me fait néanmoins penser qu'il s'agit d'une organisation et non d'un individu isolé. N'en sachant pas davantage sur les raisons de cette intrusion, ce qui n'est certainement pas votre cas, c'est tout ce que j'ai à vous communiquer pour l'instant. »

Un léger silence durant lequel le grand manitou se lissa la barbichette tomba sur la pièce. Quand enfin il se décida à le rompre :

" Bien Mr. Casey, je vous remercie pour ce rapport. Si c'est tout ce que vous avez à me communiquer, vous pouvez prendre congé. Je compte sur vous pour durcir notre politique sécuritaire afin que ce type d'incident ne se reproduise plus, cela va sans dire. "

« Bien évidemment. » répondis-je en un sourire entendu. « Sur ce... »

Je regagnais mon bureau, amer. Mis à part que rien n'avait été dérobé, je n'avais annoncé que des échecs de ma part. Je ne pouvais être satisfait et bien que je caressais le douce illusion que l'Ismadd n'avait aucun secret pour moi, je devais bien me rendre compte du contraire… Et vous savez à quel point je déteste les secrets. Je m'étais donc une fois de plus enfermé dans mon bureau, repassant en boucle les images de surveillance que j'avais repéchées. J'étais obnubilé par cet étrange individu… Qui était-il ? Que cherchait-il ? Qu'a t-il fait ? Comment était-il entré ? Où se trouve cette pièce ? Quelles étaient les choses que j'ignorais ? Qu'est-ce que me cache le conseil… ? Dis-moi petit d'homme… Quels sont tes petits secrets ? ~

• HRP

Mais qui est donc ce mystérieux individu ?
TE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sous surveillance | solo | 10 février 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Men kilès ki Michèl Mateli.
» [AMIENS] Store Championship le 28 février 2015 @ Martelle
» CONVENTION Sous l'oeil de Mélusine 2015
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ISMADD ::  Le monde des hommes  :: Zone 51 - ISMADD :: Batiment 1 Central: Accueil :: Sous-sol niveau - 1 : Zone contrôle informatique et espionnage :: Bureau du chef de Pole "Contrôle informatique"-
Sauter vers: